ZIGUINCHOR: DOCTEUR MOUSSA DIÉDHIOU, « MAIRE RÉSIDENT »

C’est tellement exact si l’on devait rappeler que ce Docteur en pharmacie, arrivé en politique après qualification à un metier, a été l’actionnaire majoritaire du RSD de Robert Sagna. L’époque date de la chute du PS en 2000, après le départ de Robert de la mairie de Ziguinchor. Mieux, Dr. Moussa Diédhiou a été le bailleur principal du parti.

Il faut également souligner que l’ascension politique fulgurante de Dr. Diédhiou a été la pomme de discorde avec son ancien mentor Robert. Précisément, quand les instances du parti interpellaient Robert Sagna pour un passage de témoin avec Dr à la tête du parti. « Doyen Robert différa la réponse », préférant le combat que de céder.

« Maire résident » comme l’appellent affectueusement les Ziguinchorois, Moussa est au service permanent de la communauté, de toutes les couches et de toutes les catégories socio-professionnelles. L’homme à Ziguinchor n’a pas de limites territoriales dans ses œuvres sociales.

De toute la galaxie politique de Benno Bokk Yakaar de Ziguinchor, Dr. Diédhiou est le seul qui, de manière régulière va au chevet des militants et des populations avec ses moyens à lui, ne bénéficiant d’aucun décret.

Sur fonds propres, il massifie et travaille pour le Président Macky Sall au moment où directeurs nationaux et autres nommés par le Chef de l’Etat accumulent de manière ostentatoire des auberges, des châteaux, ou sont dans des champs de banane ou de manioc. Pire, ils se cachent et circulent en vitres teintées avec plus de gardes corps que de militants. Le gros de la troupe ne se rend à Ziguinchor que dans des circonstances événementielles ou à l’approche de joutes électorales.

Autant de faits négatifs à couper le souffle aux militants démotivés, aux jeunes déçus, ayant fini de désespérer.

Pour bien des observateurs, Dr. Moussa Diédhiou pourrait être une alternative politique crédible pour barrer la route à Ousmane Sonko à Ziguinchor et même dans le département de Bignona où ces deux leaders sont tous du Blouf. Leurs villages Cagnobon pour Dr. Diédhiou et Bessire pour Ousmane Sonko, séparés de quelques hectomètres, sont tous alignés sur la boucle du Blouf. Un axe routier qui est réhabilité par le Président Macky Sall.

Oless Kamar Sarr

Laisser un commentaire