Ndongo S. Sylla: « La dette extérieure de l’Afrique, est le produit d’un système économique mondial injuste… »

L’annulation totale de la dette publique extérieure, multilatérale, bilatérale et privée s’impose non parce que des leaders africains le demanden,t mais parce qu’il est injuste d’infliger des souffrances supplémentaires aux populations africaines, estime l’économiste Ndongo Samba Sylla.

Dettes…

Selon Ndongo Samba Sylla, celles-ci n’ont pas été interrogées lorsque leurs gouvernements ont contracté des dettes en monnaie étrangère. Sans mentionner que la dette extérieure leur a rarement bénéficié sur le plan matériel. La dette extérieure de l’Afrique, vue selon la perspective des peuples, est dans la plupart des cas une dette illégitime.

Moralité…

» Je pense que ceux qui disent que le paiement de la dette publique extérieure est une affaire de «dignité» ou de «crédibilité» pour l’Afrique ont tort. Ceux qui tiennent ce discours moralisant sur la dette ne sont pas ceux qui vont la payer. Leur moralité est suspecte et le sort de leurs concitoyens est le cadet de leur souci », déclare M. Sylla dans un entretien sur Sudonline.

Produit d’un système…

Pour M. Sylla, la dette extérieure de l’Afrique, est le produit d’un système économique mondial profondément injuste qui maintient le continent dans une situation de dépendance, et dont les effets sont amplifiés ici ou là par les comportements irresponsables de dirigeants peu patriotes.