MANKEUR NDIAYE PRÔNE LA POURSUITE DES RÉFORMES IMPULSÉES PAR L’ITIE

Mankeur Ndiaye, président du comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (ITIE), a émis jeudi le souhait de voir la structure de s’inscrire dans une dynamique d’impulsion des réformes du secteur des industries extractives.

‘’Au moment de partir, je veux faire un vœu : que le comité national de l’ITIE poursuive sa vision d’impulsion des réformes du secteur des industries extractives afin de maintenir durablement la place qui est la sienne dans l’échiquier de la gouvernance des ressources pétrolières, minières et gazières’ ’a-t-il déclaré.

Il intervenait notamment lors d’une passation de service avec Awa Marie Coll Seck, récemment portée à la tête de cette structure. Son désormais prédécesseur ayant auparavant été désigné représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour la Centrafrique.

Mankeur Ndiaye également souhaité que le comité national de l’ITIE demeure ‘’ innovant, diligent, dynamique’’, tout engageant des ‘’ discussions sereines, l’articulant aux priorités du secteur extractif.

Il a ainsi suggéré la révision du plan stratégique quinquennal du comité national de l’ITIE afin de l’adapter aux circonstances changeantes et redéfinir sa stratégie d’intervention.

‘’ La mise en œuvre de la norme pose de nombreux défis. C’est pour cela qu’il sera intéressant de renforcer l’intégration de l’ITIE exprimée dans les dispositifs de fonctionnement des administrations sénégalaises pour simplifier le processus de production des données’’, a-t-il préconisé.

Pour le président sortant du comité national de l’ITIE, il est nécessaire d’adapter le cadre juridique et institutionnel de cet organe afin de créer les conditions optimales de mise en œuvre de la divulgation de la propriété réelle ainsi que la création d’un système de gestion des revenus notamment les revenus issus de l’exploitation pétrolière et gazière.

‘’C’est une question qui a fait l’objet de délibération à plusieurs reprises. Renforcer les capacités du comité national et des autres acteurs en rapport avec le développement de l’industrie pétrolière et gazière afin d’influencer la qualité du débat et de promouvoir la redevabilité’’, a-t-il ajouté.

Mankeur Ndiaye ainsi insisté sur l’mportance d’accroître les moyens les moyens d’intervention du comité national de l’ITIE afin de garantir davantage la pérennité du processus.

Il a rappelé que des discussions étaient en cours pour trouver un ‘’ mécanisme durable’’ à travers la révision du décret de 2013 sur l’organisation et le fonctionnement, en plaidant au passage pour le renforcement des capacités techniques du secrétariat notamment en ressources humaines en vue de mieux appuyer le comité pour la mise en œuvre des normes ITIE au Sénégal.