Le FSD/BJ exécute Babacar GAYE : « Un transhumant éhonté qui, hier, chantait les louanges du Professeur Mary Teuw NIANE … »

La réponse de FSD/BJ ne s’est pas fait attendre suite à la virulente sortie de Babacar GAYE fustigeant des “contrevérités” de la part de Cheikh Bamba DIÈYE dont il fustigé l’incompétence durant son magistère. C’est Abdoulaye NDIAYE, SG du parti qui apporte la réplique. Nous vous proposons le texte …

Suite à la récente sortie de Cheikh Bamba Dieye sur les événements malheureux de Guet Ndar, le sieur Babacar Gaye, responsable APR Saint-Louis s’est cru devoir s’attaquer au Secrétaire général du FSD/BJ qu’il taxe de tous les noms d’oiseaux. Par sa sortie où il étale ses talents de troubadour et de thuriféraire sans retenue, il a malheureusement étalé ses limites et son opportunisme primaire.

Il a en outre clairement pris parti pour ceux-là qui prennent un malin plaisir à regarder Guet-Ndar mourir à petit feu. Malgré toute la litanie qu’il a débitée, le sieur peine à convaincre. Un transhumant éhonté qui, hier, chantait les louanges du Professeur Mary Teuw Niane qu’il a largué croyant pouvoir trouver meilleure grâce auprès du beau frère Mansour dont il cire les chaussures désormais.

Contrairement à ce qu’il avance, Cheikh Bamba DIÈYE n’a jamais cautionné la violence d’où que cela puisse venir. En vérité, il a situé les fautes et carences du gouvernement qui au lieu d’anticiper sur les événements se déchausse défoule sur les braves  pêcheurs qu’ il a fini d’appauvrir. Cheikh Bamba Dieye a surtout fustigé cette absence de vision et de politique cohérente d’un gouvernement qui joue au sapeur-pompier et qui  face aux urgences n’offre que des promesses pompeuses, dorlotant ainsi de braves pêcheurs à l’approche de chaque élection. Cela, Babacar Gaye ne peut le comprendre car aveuglé par cette obligation de parler, de parler pour défendre plus son nouveau fromage que ces concitoyens précarisés et laissés à leur propre sort.

Taxer Bamba Dieye de pyromane et d’incompétent, c’est être de mauvaise foi et chanter faux devant tous ces saints louisiens qui continuent de regretter leur maire, celui-là même qui avait placé Guet Ndar au cœur de ses préoccupations. Que n’a-t-il fait pour ce quartier ?

Pour rappel, de 2009 à 2012 Bamba Dieye était un maire dans l’opposition. Malgré les peaux de bananes et autres croque en jambes, il a réussi avec ses partenaires à investir des milliards à Guet Ndar, en témoigne : l’assainissement avec le projet ACTING, le centre de transformation des produits halieutiques, la construction de logements pour accueillir les populations de Guet Ndar impactées par les changements climatiques, le dallage de l’avenue Ousmane Thiané Sarr et j’en passe. Parlant de la route de l’hydrobase, Babacar oublie qu’elle est issue du PDT que Bamba Dieye a hérité de feu Ousmane Masseck et qu’ il a revu et corrigé ; le portant ainsi de 8 à plus de 20 milliards.

C’est dire que Bamba Dieye n’a point de leçon à recevoir d’une girouette politique connue pour toujours utiliser ses parents pêcheurs pour sa promotion personnelle. Quand il nous parle de Promoville, de SERRP et de je ne sais quoi, il devrait préciser que le SERP résulte de l’incompétence du gouvernement à protéger la langue de barbarie après avoir englouti plus de 3 milliards à Goxumbacc. Il devrait aussi préciser que pour le Promoville  à Saint Louis, sur 10 axes choisis, les huit sont entre Ndioloféne et Balacoss passant devant les sièges de l’APR et devant la maison familiale de qui vous savez.

La pyromanie et l’incompétence c’est démolir les mosquées et daras de Guet Ndar, arrêter le transport scolaire gratuit, saboter l’unité de pavage et l’unité de pré traitement des déchets plastiques, supprimer l’unité de gériatrie, « mbeubeussiser « nos berges et nos squares, c’est aussi et surtout faire de nos marchés des bidonvilles.

Les Saint-Louisiens n’ont donc pas besoin de dessin pour reconnaitre les vendeurs d’illusions, ces fossoyeurs qui ne sont mus que par leur petite personne et qui pour compter sont prêts à pervertir l’histoire récente de la municipalité.
Pour tout dire : »Thiouth day kham lékkam Babacar »

Abdoulaye Ndiaye
FSD/BJ Saint-Louis