Exclusif – BBC va encore cracher du feu sur la famille Sall. Quelle est cette multinationale qui en veut au Président Macky?

 

Dakarmidi – Après avoir mené une enquête terrible et approfondie sur le gaz et le pétrole du Sénégal pendant plus de 26 mois, BBC a décidé de dévoiler un infime pan de son investigation qui mouille Franck Timis, Macky Sall et son jeune frère Aliou Sall. Mais l’enquête ne s’est pas arrêtée là, car elle a aussi révélé des nébuleuses à la BDK (banque de Dakar) et à la CDC en link avec la nouvelle compagnie aérienne sénégalaise version Philippe Bohn. Que de fracassantes révélations qui risqueraient de couler le navire Sall. Selon nos radars, le palais très conscient de cette situation catastrophique, chercherait des moyens pour étouffer l’affaire ou les affaires, car il y a tellement de grains de sable dans la soupe du « Macky » avec cette sortie qui risque aussi de gâcher les efforts et sacrifices consentis dans le dialogue national. Mais au fait qui est derrière cette grosse machine de destruction massive? BBC ne révélera pas ses sources, nous, non plus. Mais une grosse firme européenne qui a perdu pied au Sénégal d’un des 05 ministres des plus influents du régime en place, aurait décidé de se venger du Président de la République et de son clan. Cette multinationale détiendrait à elle seule toutes les transactions bancaires ultra-secrètes du clan Sall, des emails, des comptes codés dans les îles lointaines, et autres paradis fiscaux, des stocks-options, des factures d’achat de voitures de luxe du fils aîné du Président ainsi que des transactions lourdes aux Émirats Arabes Unis où même l’ambassadeur sénégalais en fonction et un autre homme d’affaires franco-sénégalais basé à Dubaï sont surveillés comme du lait sur le feu par les réseaux privés ultra-professionnels de cette même multinationale. La guerre est ainsi ouverte, la firme aurait décidé de traquer Macky Sall et sa famille par tous les moyens, et les lancements de « missiles à portée intermédiaire » ne font que commencer. À suivre ….

La rédaction