Évalué à 12 milliards : « Le stade de Diamnadio surfacturé à 15O milliards »

Le stade Olympique de Diamnadio ne vaut pas 150 000 milliards, contrairement à ce que prétend l’Etat du Sénégal. Selon Mody Niang, un cabinet sénégalais sollicité l’avait déjà évalué à 12 milliards de F Cfa.

Gap 138 milliards

Mody Niang fait des révélations sur le coût du stade Olympique de Diamnadio. Sur Rfm, il affirme que le coût communiqué au public, 150 milliards, relève d’une surfacturation. Car un cabinet sénégalais avait déjà procédé à l’évaluation et que ce dernier avait indiqué 12 milliards de f Cfa. Un gap de 138 milliards, si l’on se fie aux propos de l’ancien porte-parole de l’OFNAC. Qui reconnait toutefois que le stade de France a coûté 171 milliards. N’empêche que celui de la Cote d’Ivoire est évalué 50 milliards.

Gouvernance sobre et vertueuse.
Il s’est aussi félicité de l’arrêt des achats de véhicules administratifs. Toutefois, il pense que le Chef de l’Etat devait prendre cette mesure depuis longtemps conformément à son slogan de gouvernance sobre et vertueuse. « Cela m’étonne qu’il ait attendu 7 ans de gouvernance. »

Responsabilités des acteurs
Même si la Décision de Macky Sal est sage, Mody Niang pense qu’il n’est pas allé trop loin. Car il doit dire qui sont les responsables du gaspillage. « L’achat et l’attribution des véhicules sont réglementés par un décret. Je me demande combien de véhicules ont été achetés depuis lors ? Dans quelles conditions ont-ils été achetés ? Dans quels services ont ils été repartis ? Il ne suffit pas de nous dire qu’on a perdu énormément d’argent dans l’achat des véhicules. Il faut nous dire qui en est responsable. »