Campagne électorale à Thiès: Marième Faye Sall bombardée à coup de pierres par les militants du Rewmi

Dakarmidi – Marième Faye Sall mouille le maillot dans la présente campagne pour la présidentielle du 24 février. Dans ses tournées, l’étape de Thiès a été pitoyable. Elle ne l’oubliera pas de sitôt. Elle a été accueillie dans la cité du rail par une pluie de pierres.

A peine arrivée, la Première dame est tombée sur une caravane de la Coalition Idy Président conduite par le maire de la Commune de Thiès-Est, Pape Bassirou Diop. Les militants de Rewmi se sont rués sur elle et ont caillassé sa délégation. La caravane Orange qui avait l’expérience du terrain l’a prise en étreinte, obligeant l’épouse du président sortant et sa suite à rebrousser chemin.

Selon nos confrères de Igfm, c’était la débandade. C’était le sauve-qui-peut. Cette lapidation, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels ont été notés dans le camp présidentiel qui n’a pu faire face.

Marième Faye Sall était venue, à Thiès, pour présider le meeting de Mame Binta Diop au rond-point de l’hôpital régional en soutien au candidat Macky Sall.

Mame Binta Diop, l’organisatrice du meeting de soutien à la Première femme était dans tous ses états face à ces « attaques sauvages perpétrées par la caravane du maire de la commune de Thiès-Est, Pape Bassirou Diop, par ailleurs secrétaire national chargé de la Diaspora du parti Rewmi ». Elle a vertement accusé le camp d’Idrissa Seck d’avoir bombardé sa manifestation de projectiles surtout que ses agresseurs étaient à bord de véhicules à l’effigie de leur mentor.

PressAfrik