Au delà de l’Appel du 18 juin: Pour la mémoire de tous les Tirailleurs mobilisés pour la Liberté du monde !

Europe ! Au moment où tu te rappelles de l’Appel du 18 Juin ! Europe le sais tu? En 1917 dans une embarcation de 400 Tirailleurs appelés à ton secours 198 mourront noyés ! Toi l’Europe Blanche et Chrétienne te rappelles tu de la religion des Tirailleurs appelés à ton secours ? Te rappelles tu de leur couleur? Te rappelles tu du naufrage du Sequana, ce paquebot qui a coulé aux larges de l’île d’Yeu? Où est ce donc tes yeux sont encore et toujours ailleurs? Le 18 juin 1940, quand depuis Londres de Gaulle appelait dans une intuition magnifique la France à la résistance, te rappelles tu que ta Capitale Libre est en Afrique ? Oh toi #Europe, Oh toi la France des Lumières continuerez vous à mettre de l’Ombre sur ces 40 000 Tirailleurs engagés dans votre sale guerre, cette fétide boucherie inhumaine que 16 000 sont morts ou portés disparus rien qu’en 1940 en défendant la terre éternelle de la France oublieuse et arrogante ?
Le saviez vous?
40 % des Nègres envoyés sous votre doux froid mourront ensevelis sous la neige ou disparus sous sa chaude bise? De ces Tirailleurs qui ont porté la dragée haute aux Allemands, 3000 seront exécutés sommairement par les soldats hitélriens entre le 24 mai et le 24 juin 1940!
Le saviez vous?
Jusqu’à la fin de la Guerre ces Tirailleurs et leurs frères de l’Afrique du Nord seront aux premières loges pour accueillir les obus d’Hitler et arrêter sa diabolique progression qui allait anéantir à jamais votre quête de Liberté et transformé votre Culture, vos langues, vos moeurs?
Le saviez-vous?
Au moment de la victoire, à l’entrée de Paris la belle, de Gaulle ordonna le blanchiment des troupes. Ainsi, dans une relative lâcheté le général vainqueur dilua avec de l’eau de javelle ses troupes pour que n’entrent dans la Capitale française que les soldats blancs?
Oui !
A cette souffrance inouïe s’ajoutent des siècles de barbarie liée à la colonisation, de déshumanisation, d’assassinats, de viols physiques et des imaginaires des peuples d’Afrique par la sombre et tragique Traite des Noirs !
Ce 18 juin 2018, oserons nous regarder l’Histoire sans trembler? Alors que les bras les plus solides du Continent africain étaient arrachés de force le plus souvent et de gré pour aller sauver l’Europe Blanche?
Le saviez vous?
Des mamans africaines, des enfants n’allaient plus revoir ni époux ni père ?
Le Saviez vous?
L’effort consenti d’Afrique pour ces sales guerres nées au coeur de l’Europe civilisée et qui s’autoproclame Imago mundi, n’pargna pas les femmes africaines qui devaient piler plus de mil, travailler plus depuis l’aube pour nourrir vos soldats?
Oh Seigneur Dieu !
Oui Toi Seigneur Pardonne à l’Europe, Pardonne à la France qui disent la voie droite et cheminent sur des sentiers obtus.
Seigneur Dieu!
Donne nous le courage et le coeur de Pardonner mais de ne jamais oublier… Pour hier, aujourd’hui et pour demain !

Car l’heure est sombre ici et là et s’éteint dangereusement la lucidité vivace qui entretient les lumières qui libèrent, les contradictions qui enrichissent, les solidarités qui fécondent, les espoirs qui maintiennent en vie et dissipent toute rancoeur, tout ressentiment !
Ce n’est qu’une Prière d’un petit fils d’un Tirailleur Sénégalais.

A mon grand Père El Hadji Daouda Wane, au frère de ma grand Mère, Mame Mandoye Fall de Rufisque et à tous les Tirailleurs d’Afrique morts et au très petit groupe de survivants !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE –
Journaliste accrédité auprès des Nations Unies, Genève.
Directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com