Aminata Assome Diatta accusée par la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), Macky Sall réagit

Dakarmidi  – Le ministre du Commerce doit bien surveiller ses arrières.
 
Lors du dernier conseil des ministres, le chef de l’État l’avait sommée de « veiller à une régulation rigoureuse du marché du sucre pour éviter de fragiliser le tissu industriel ».
 
En effet, Aminata Assome Diatta est accusée par la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) d’avoir accordé de façon malsaine des droits d’importations de produits alimentaires (DIPA).
 
Selon Libération, Macky Sall est même allé plus loin, demandant l’ouverture d’une enquête sur la provenance de ce sucre dont la destination initiale serait la sous-région.
 
Ce n’est pas tout. Le Président Sall veut aussi être édifié sur le gap de 6500 tonnes de sucre évoqué par les travailleurs de la CSS qui assurent que le chiffre réel est de 40 000 tonnes.
 
Le président de la République aurait confié qu’il est inadmissible que la CSS, qui emploie des milliers de Sénégalais, soit affaiblie à cause d’opérations commerciales opaques et douteuses.

Laisser un commentaire