Usa: Ivanka tente de défendre son père Donald Trump à Berlin, elle est huée!

Ivanka Trump, fille du président américain Donald Trump a tenté de défendre son père, mardi dernier à Berlin, contre les accusations de misogynie dont il fait l’objet  en raison de déclarations controversées. Ivanka Trump effectuait une première visite officielle à l’étranger en tant que  »conseillère »  à la Maison Blanche. Elle était invitée par Angela Merkel à intervenir lors du sommet Women 20, un évènement international qui vise à promouvoir l’émancipation économique des femmes.

Dans son « plaidoyer pour les familles », elle a évoqué son père, mais elle a dû être stoppée quelques temps dans son élan par un grand mécontentement au sein du public venue pour la circonstance. Ivanka a défendu son père en ces termes:  » Mais je sais de par mon expérience personnelle (…) que les milliers de femmes qui ont travaillé avec et pour mon père depuis des décennies (…) témoignent de sa foi et de sa solide conviction dans le potentiel des femmes et leur capacité à faire le travail comme n’importe quel homme ». Cette sortie à suscité quelques rires dans la salle, tandis que d’autres membres du public élevaient la voix en signe de désapprobation.

 

Malgré les cris, Ivanka Trump n’avait pas paniqué. Elle a su défendre son père jusqu’au bout. Elle s’est imposée  comme une “Première fille” à la Maison blanche, qui conseille activement le président américain. La conseillère à la Maison Blanche a profité de l’occasion pour se rendre  dans un centre de formation de Siemens, pour admirer le savoir-faire allemand.

Les médias allemands voient le passage d’Ivanka Trump en terre allemande comme un coup réussi par Angela Merkel, visant à  séduire la fille de Trump”, dans l’espoir d’améliorer les relations entre l’Allemagne et les États-Unis. Washington et Berlin ont des contentieux en cours sur le commerce ou la défense.