Takeifa serait-il au bord de l’implosion?

xxxxxxxxxxxx actua durante el concierto de Africa Vive en Madrid a 4 de Junio, 2011. (Foto/Arturo Rodriguez)

Dakarmidi – Tout porte à le croire. Après l’annonce du départ de l’icône du groupe familial, deux semaines après la rumeur qui, courait, Maah Khoudia a fini par confirmer son départ.

Jointe au téléphone par l’Observateur, Maah a lâché au bout du fil avec une voix étouffée et réservée,  » Je quitte effectivement le groupe, pour donner une nouvelle orientation à ma carrière musicale ». Créée en 1998, au coeur du domicile familial à Kaolack, Takeifa prend ainsi sa soeur. Celle qui, avec sa dèpigmentation atypique, avait fini par être confondue avec l’identité du groupe et au rayonnement des albinos.

Avec sa guitare, elle avait pourtant participé au succès du groupe, avec entre autres les tubes « No stress », « He Jo », dans un mélange de pop et de rock auquel avait fini par adhérer les mélomanes sénégalais. Mais aujourd’hui elle ne sent plus dans la ligne musicale de ses frères. C’est la seule pomme de discorde qui l’a décidée à se tester dans une carrière solo. C’est du moins ce qu’elle a dit.

Même si elle assure n’avoir signé de contrat avec aucun autre label, la page Takeifa semble définitivement tournée par Maah Keita. Son départ en cache d’autres, ceux de Fallou et de Jac. Le premier serait parti depuis trois mois et le départ du second devrait intervenir sous peu. C’est ce que dit Maah Khoudia,  » je ne suis pas la seule à partir. Mon frère Fallou a quitté le groupe et Jac a comme programme de travailler sur un album solo ».

La rédaction