Coumba Gawlo avec les prostitués de Kédougou :  » Je suis choquée, j’en veux à nos dirigeants… »

Dakarmidi – Coumba Gawlo ambassadrice de l’Onudc et sa délégation se sont rendues sur le site d’extraction de l’or, à quelques encablures du village de Khossanto, localité située à plus de 80 Km de Kédougou. Une occasion pour discuter avec des jeunes filles de 20 à 30 ans et plus, qui s’adonnent à la prostitution. Celles-ci viennent pour la plupart des pays frontaliers et de la sous-région.

Au terme des échanges, qui ont duré près de deux heures, l’ambassadrice de l’Onudc dit : «Je ressens beaucoup d’émotion au point que j’en perds mes mots. J’ai été, à la fois, profondément attristée, émue et choquée par tout ce que j’ai vue ici. J’ai pu me rendre compte combien en Afrique les droits humains sont bafoués, particulièrement ceux des femmes. En tant que femme, je suis profondément touchée. À entendre ces filles, je sens que leur désir profond, c’est de retourner chez elles et garder leur dignité. Tout cela pour vous dire que c’est abominable ce qui se passe ici.»

Coumba Gawlo de marteler : «J’en veux à nos dirigeants de fermer les yeux sur des choses aussi atroces. J’en veux à tous ses hommes d’Etat africains, qui ne bougent pas le petit doigt alors qu’ils peuvent sortir ces filles d’ici. Mais, puisqu’ils ne veulent pas le faire, moi je m’engage à le faire.»

La Rédaction