Pour Bonucci, le foot n’est plus aussi important

Dakarmidi – Avant le choc entre l’Italie et l’Espagne jeudi, en éliminatoires du Mondial 2018 (20h45), Leonardo Bonucci, au bord des larmes, est revenu sur la grave maladie dont son fils est atteint.

Leonardo Bonucci est l’un des meilleurs défenseurs du monde, et aussi un véritable guerrier sur et en dehors des terrains, capable d’asséner, en 2012, un coup de poing à un homme qui tentait de lui voler sa montre… en lui braquant un pistolet sur la tempe.

Mais le défenseur turinois est avant tout un homme sensible, qui n’a pas peur de montrer ses émotions en public. Présent en conférence de presse avant le choc entre l’Italie et l’Espagne, qualificative pour la Coupe du monde 2018 en Russie, le Transalpin a eu toutes les peines du monde à contenir ses larmes au moment d’évoquer l’un de ses fils, Matteo.

Victime d’une maladie rare, le bambin, né en 2014, a été opéré pour la deuxième fois le mois dernier. Une intervention qui a notamment fait rater au joueur les débuts de Giampiero Ventura à la tête de la Nazionale. « Ce qui est arrivé m’a rendu plus fort, a-t-il expliqué. Je tiens à remercier mon fils et ma femme, parce que nous avons dû faire face à un moment difficile. Et on va continuer à se battre ensemble contre la maladie ».