Accusé d’antisémitisme, Lupe Fiasco met un terme à sa carrière

Dakarmidi – Sur Twitter, Lupe Fiasco a annoncé qu’il annulait la sortie de son prochain album et arrêtait la musique après une polémique autour de son dernier morceau.

Lundi dernier, Lupe Fiasco dévoilait en exclusivité un freestyle réalisé sur l’instru de « Everybody Dies » de J.Cole. Intitulé « N.E.R.D », le morceau voyait le rappeur lancer au détour d’une rime : « Les artistes se font racketter leur droits d’édition / par des cadres exécutifs juifs ripoux qui pensent faire l’aumône« .

Les fans de l’artiste n’ont pas tardé à relever la rime et à la juger raciste et antisémite. Sur Twitter les attaques pleuvaient et l’interprète du hit « Kick Push » a tout fait pour se défendre. « En quoi est-ce important de préciser qu’ils sont juifs ? Tu pouvais seulement dire « cadres exécutifs ripoux, non ? » demande un fan, ce à quoi l’artiste répond « Parce que dans mon cas ils étaient juifs« . D’accord…

Un appel de Dieu

Après avoir répondu à plusieurs tweets accusateurs tout en restant sur ses positions et sans jamais chercher à comprendre l’offense ou à s’excuser, Lupe Fiasco s’est lancé dans une tirade où il raconte comment il a toujours été proche de la communauté juive. Pas impressionnés, les tweetos ont continué de le bombarder de questions auxquelles, le rappeur répondait plus que maladroitement.

Au final, épuisé, Lupe écrira sur sa page Twitter : « Je te comprends Dieu. Yo les fans de Lupe, je me suis bien amusé j’espère que vous aussi. J’annonce officiellement que je ne sortirai plus de musique. L’album est annulé. Me faire harceler parce que je dis la vérité n’est pas la façon dont je compte vivre le restant de mes jours »

Crise passagère ou véritable retraite anticipée ? On attend de voir…