Abdou Rass : « Mon talent n’est plus à prouver et je ne compte pas me laisser dépasser, je vais revenir en force »

Dakarmidi – Plus de 10 ans d’absence dans la scène musicale sénégalaise, Abdou Rass, l’interprète du tube à succès « trahir », brise le silence. C’est à travers un entretien avec le quotidien L’Observateur, qu’il a tenu à revenir sur les raisons de son absence. Il annonce aussi un retour en force pour reprendre sa place.

Pour manque de soutien Abdou Rass avait décidé de prendre du recul afin de mieux gérer sa carrière, il s’explique en ces mots: » C »est connu qu’au Sénégal, c’est la presse qui assure la promotion des artistes et comme dit l’adage, nul ne peut évoluer sans l’appui des personnes bien placées. J’avais bien démarré ma carriére avec mon album (Xoury), qui avait fait feu à l’époque, mais j’ai l’habitude d’entendre Youssou Ndour dire qu’une belle voix seule ne suffit pas à faire un bon chanteur, il faut aussi de solides appuis ».Il a aussi des connus des difficultés mais qui n’étaient pas insurmontables. Cependant, il poursuit sa carrière lentement mais surement.

Il prépare activement son prochain album et il a eu à enregistrer deux morceaux. C’est à cause d’une maladie qu’il a fait un stand-by.  » J’ai démarré ma carrière avec le label Jololi, mais comme je le dis toujours sans appuis, aucun musicien ne peut progresser. Tous les grands artistes ce ce pays ont été unanimes sur mon talent, ils m’ont toujours encouragés, mais ma dignité ne me permet pas d’etre cité dans certaine affaire, car je fais parti d’une caste noble », assène t’il.

Avec la floraison de jeunes talents dans le milieu musical, Abdou Rass ne craint pas de rater le train car selon lui,sa musique est pure passion et il y véhicule des messages.  Comme un grand frère exemple il exhorte les jeunes à se prouver d’avantage dans la musique. « J’encourage les jeunes talents à récolter les fruits de leur talent et je les encourage vivement, car etre artiste n’est pas une chose aisée ».

Mais avec son prochain album qui sera une auto production, Abdou Rass promet de faire du bruit. « Mon talent n’est plus à démontrer et je ne compte me laisser dépasser. Je vais revenir en force ». Portant un regard sur l’évolution de la musique sénégalaise, l’enfant chéri de Diourbel se souvient des paroles du feu Ndiaga Mbaye »La musique est devenue une chambre sans portes ni fenêtres, les gens passent par où ils veulent. Mais il faut toujours faire en sorte que tes paroles apportent quelque chose à la société ». Donc il essaie de suivre ses conseils à travers sa musique instructive.

La rédaction