Vous avez travesti des faits historiques, Monsieur Macky Sall !

Dakarmidi – Dites nous, monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal,  quelle est cette idée absurde de réserver des desserts à des soldats sénégalais mobilisés pour la cause de la France et en priver à d’autres de la même infanterie et qui vivent au quotidien les mêmes affres de la barbarie allemande? Vous seul en avez le secret.

Dites nous également,  monsieur Macky Sall,  président de la République du Sénégal, quelle drôle d’idée d’évoquer cette partie de notre histoire commune avec la France en la  falsifiant à dessein  et mieux même en donnant le bon rôle à nos anciens tortionnaires ?

Le régiment des tirailleurs sénégalais était composé de soldats moins entraînés et pas bien préparés psychologiquement pour la guerre, une monstruosité humaine. D’ailleurs, ils étaient confinés au premier rang par un effet de masse afin de minimiser les pertes humaines au niveau des contingents français. Vous n’avez nullement le droit de travestir la réalité historique dans le but de plaire coûte que coûte à vos maîtres français.

Au plus, le traitement réservé au régiment des tirailleurs sénégalais était ignoble. Nos vaillants compatriotes revenus de la guerre par miracle sont toujours spoliés dans leurs droits par l’Etat français. Ils continuent toujours à réclamer à l’Etat français une revalorisation substantielle de leur pension et les avantages liés pour certains à leur statut  d’invalides de guerre. Que faites vous en tant que président de la République du Sénégal pour porter ce combat auprès du président français monsieur Emmanuel Macron ?  Rien. Et pourtant, la France a un devoir de reconnaissance au régiment des tirailleurs sénégalais au même titre que celui qu’elle témoigne aux marines américains.

Que dire également monsieur Macky Sall du massacre de Thiaroye perpétré de manière lâche et inhumaine en toute impunité par les autorités coloniales sur des hommes qui réclamaient simplement leurs droits ? Vous n’avez que faire de ces pages sombres et humiliantes de l’histoire de notre pays. Dites nous , monsieur Macky Sall , comment compter vous impulser le développement du pays de la Teranga à partir du moment où vous traînez un complexe d’infériorité insupportable vis-à-vis des autorités françaises que rien ne saurait justifier ?

Malgré le froid torride de la Normandie voire d’autres lieux de combats impitoyables, sanguinaires, ils ont joué  leur partition en dépit même de leur manque d’entrainement dans cette guerre qui n’était pas la leur et de surcroît  dont ils en  étaient les victimes de trop  en vue de défendre et d’assurer la survie de la France alors qu’au même moment dans les terres de leurs ancêtres, d’autres compatriotes ravalé au rang d’indigènes continuaient à être  humiliés,  battus et exploités de manière éhontée par la France coloniale. Quelle effronterie monsieur Macky Sall,  président de la République du Sénégal de venir aujourd’hui saluer la mémoire de nos anciens bourreaux sans foi ni loi qui durant plusieurs siècles ont tout entrepris en vue de nous chosifier mieux de nous traiter comme des bêtes de somme pour mieux nous exploiter !

Vous n’êtes pas mieux que le maire de l’île de Gorée, monsieur Augustin Senghor avec sa réhabilitation en grande pompe de la Place de l’Europe.  Vous usez des mêmes procédés infâmes pour honorer vos bienfaiteurs. Les faits historiques sont têtus et nous n’avons pas besoin de révisionnistes pour une réécriture de notre histoire.

Notre histoire commune avec la France est empreinte d’humiliations, de peurs, de terreur, de brutalité sauvage, de non droit au cœur même de notre pays où nous étions des esclaves, des exploités  soumis à des représailles sans fin dans le seul but de satisfaire le colon ou des collaborateurs lâches et retors domestiqués voire utilisés pour dans le seul dessein de colporter des rumeurs ou de rapporter des faits ou gestes en les amplifiant en vue de nuire à nos valeureux compatriotes. L’histoire bégaie.  Vous venez de nous administrer la preuve que vous êtes parfaitement dans le rôle du collaborateur attitré de la France ou d’un auxiliaire de l’administration française alors que vous êtes à la tête d’une nation indépendante depuis 1960.

Je me demande toujours que vaut et représente réellement cet homme qui dirige le pays de la Teranga.  Vos propos sont à la fois révoltants, indignes et méprisants pour nos compatriotes qui ont subi de plein fouet les horreurs de la guerre et pour leurs familles qui ne cessent de réclamer leurs droits.  Ces droits sont continuellement niés voire bafoués par les autorités publiques et pourtant ils étaient au front aux avant – postes en vue de défendre la liberté d’autres hommes et le refus de l’humiliation voire de la servitude volontaire abjecte.

De quel droit vous osez aujourd’hui salir la mémoire de ces tirailleurs sénégalais qui pourtant   avaient d’autres soucis de survie et désiraient par-dessus tout  quitter la rudesse du front et de retourner auprès de leurs familles que de déguster un satané dessert au moment où les bombes allemandes déchiquetaient et éparpillaient  sous leurs yeux les corps de leurs compagnons d’armes ?  Vos propos nous blessent et nous renvoient à notre histoire terrible de peuple dominé,  humilié et qui malgré la terreur continue toujours de considérer la France coloniale comme un ami fidèle qui œuvre inlassablement pour notre bonheur voire notre salut.

Malgré le temps qui passe et les vicissitudes de  l’existence humaine,  la France n’est pas l’ami du Sénégal.  Tout au plus, elle peut juste être un partenaire au développement dans le concert des nations modernes. Hélas que vous n’êtes pas en mesure ou  vous ne souhaitez pas remplir  totalement vos prérogatives de président de la République c’est selon en vue de défendre et d’assurer fermement les intérêts intrinsèques de la nation sénégalaise.

Il n’y a pas un seul jour qui passe sans que vous ne nous démontrez au quotidien votre sujétion à la France. Il n’y a que vous qui êtes capable de tenir de tels propos infâmes au peuple sénégalais et au monde sans ressentir la moindre gêne. Chapeau monsieur Macky Sall !

Pourquoi vous ne prenez pas de la hauteur et de ne disserter que sur vos capacités intellectuelles ?  Et votre pléthore de ministres conseillers,  que font- ils bon sang pour vous laisser sortir de telles bêtises indignes même du plus idiot d’entre nous. Je plains les universitaires qui au quotidien vivent sans doute avec effroi vos écarts et qui préfèrent par-dessus tout préserver leurs privilèges que de dénoncer votre incurie, mieux encadrer votre inculture légendaire en vue de polir votre image et de limiter vos excès.  Les autorités françaises doivent rire sous cape et se féliciter d’avoir sous leur contrôle un homme qui ose franchir les limites de l’inacceptable et que même  les révisionnistes ou autres politiciens français racistes de l’extrême droite ne se permettront jamais d’exprimer en vue de s’épargner  d’une levée de boucliers  dévastatrice voire fatale.

C’est uniquement dans notre pays que les idées les plus farfelues sont portées au rang de vérité historique par une certaine élite intellectuelle. Et qui disait voire rappelait au peuple qu’il est un géologue de formation ? Sacré Macky Sall ! On aura tout vu ou entendu dans le régime de notre président par défaut,  monsieur Macky Sall.

Après cette autre tentative de falsification de notre histoire, j’ose espérer que nos historiens se lèveront pour mettre un mettre à ce charivari infecte indigne d’un président de la République. Ou bien est ce que  notre cher président Macky Sall sous les lambris dorés du pouvoir n’a pas oublié ses leçons d’histoire ? Lui qui nous promet pourtant un Sénégal Émergent pour tous où le savoir doit être au cœur de notre rayonnement culturel voire intellectuel,  est le premier de la nation à nous indiquer la voie royale de la servitude volontaire abjecte et à nous montrer que tous les moyens sont bons pour satisfaire voire épouser les causes les plus avilissantes de nos bienfaiteurs   même en altérant la vérité historique  voire la nier afin de rentrer dans leurs grâces.

Ce fameux dessert réservé aux seuls tirailleurs sénégalais pendant les deux guerres mondiales eu égard à une certaine considération des hauts gradés de l’armée française à l’encontre des soldats d’origine sénégalaise,  en plus d’être une énormité EUPELEULEUW, est un ignoble mensonge d’Etat.

Dites nous encore, monsieur Macky Sall depuis quand donner un dessert même le plus succulent à un autre est un signe de respect voire de considération à son encontre. Les tortionnaires utilisent très souvent le même procédé afin de mieux asservir les hommes. C’est sans aucun  doute de la même façon que vous traitez avec vos collaborateurs en leur donnant des postes voire des positions dans nos institutions ou en leur accordant des privilèges indus sur le dos du contribuable sénégalais pour mieux les dominer ou de les obliger à se comporter comme des larbins. Au Sénégal, certains de nos hommes politiques n’est- ce pas monsieur Macky Sall,  ont toujours tendance à suivre à la lettre la trace et les procédés infâmes de nos anciens tortionnaires sous la colonisation afin de mieux nous mystifier ou mieux de tenter de falsifier l’histoire sanguinaire de nos bourreaux sur nos aïeuls en vue de la rendre une plus humaine voire de la considérer comme un détail de l’histoire qui nous a permis malgré tout de connaître par exemple les mécanismes du vote.

Honte à vous Macky Sall !

Par Massamba Ndiaye

 

La rédaction