Quelle solution à la pléthore de listes de candidatures? (Par Ndiaga Sylla)

Dakarmidi – Après avoir constater le nombre de liste de candidatures qui double le record jusque-là enregistré pour les élections législatives au Sénégal et ses effets sur la gestion du matériel électoral et le déroulement du scrutin, il est à présent utile d’envisager des mesures en vue de limiter les impacts sur le temps de vote.

Devant l’impossibilité d’instaurer l’usage du bulletin unique à cette étape du processus électoral, il me paraît judicieux de trouver un consensus permettant de déroger à l’article L.78, alinéa 2 du code électoral qui oblige l’électeur de prendre l’ensemble des bulletins de vote avant de passer à l’isoloir.

Sous ce rapport, il serait nécessaire d’exiger que l’électeur prenne au moins cinq (5) bulletins de son choix au lieu de 49 bulletins. Cela permettrait de mieux gérer le temps tout en préservant le secret du vote.

A défaut, le temps de l’identification de l’électeur et le temps de vote sera augmenté au risque de proroger la durée du scrutin en plus du temps du dépouillement, de la répartition des suffrages et de la rédaction des procès-verbaux qui sera forcément allongé.

Un consensus est possible qui respecte le protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance à propose de la modification de la loi électorale.

Ndiaga Sylla,
Expert en questions électorales