La République en agonie (Par Amadou Tidiane Mballo Cacos)

Dakarmidi – Les faits sont sacrés et les commentaires sont libres. La justice en partenariat avec la police et la gendarmerie de la république sont sur le banc des accusés .Les grandes autorités ou personnalités de cette république ne sont pas en reste car indexés. Pour un  »oui » ou un  »non » au référendum , des éléments hors parti socialiste attaquent violemment la maison du parti socialiste ,saccagent les locaux et agressent certains responsables du parti détenant la légitimité des militants pour statuer sur des questions politiques précises et donner la position du parti.

La police et la gendarmerie sénégalaises reconnues nationalement et internationalement assez outillée et compétente déclenchent une enquête et épinglent les partisans de Khalifa Sall.Le dieu Ousmane Tanor Dieng est indexé. La république au vrai sens du terme frisonne, elle commence à manifester les signes de maladie. Saisie du dossier,la justice émet un mandat de dépôt contre les auteurs et commanditaires de ces actes de barbarie d’une autre époque. Le super homme fort de Ngueniene et secrétaire général du parti socialiste et le président Maky Sall,tous les deux assimilés à des dieux de la république,sont encore indexes.

La république encore tremble. Barthélémy Diaz ayant déclaré sur les ondes des radios qu’il a tire sur les agresseurs de sa mairie,et que ceux qui doutent de son acte n’ont qu’à rendre à l’hôpital, est poursuivi. Épinglé par la police républicaine et par la justice républicaine sénégalaise, le verdict est donné. Une peine est annoncée. La république tombe évanouie car les dieux Macky Sall et Ousmane Tanor Dieng sont pointés du doigt.Enfin le maire de la ville de Dakar Khalifa Sall est épinglé par la. police républicaine sur sa gestion. L’audit et l’enquête révèle que trente millions de nos francs (30000000fcfa) ,francs du contribuable sénégalais ont été décaissés mensuellement de 2011 à 2016 pour soit disant acheter du mil ,mil dont le prestataire ou le vendeur affirme n’avoir jamais livré. Un détournement d’objectif ou un délit de faux et usage de faux est clairement établi comme disent les juristes.

La république encore reçoit un coup de couteau à la gorge car elle perd son caractère et son identité puisqu’assimilé aux dieux politiques tels que Macky Sall et Ousmane Tanor Dieng .La justice doit trancher ,la police assurer la sécurité des personnes et des biens. Elles sont les bases fondamentales d’un Etat de droit et de la république. Les hommes politiques ne doivent pas avoir des statuts particuliers qui leur confèrent des immunités.La loi est impersonnelle .Elle n’est pas dite selon les humeurs des accusés comme l’a si bien dit Ousmane Tanor Dieng .Alors à quoi bon d’aller ou participer à des élections dont le verdict est du ressort exclusif de cette justices tant agressé jusqu’à ce qu’elle soit paralytique ,une justice qui agit selon les humeurs des adversaires à la compétition électorale considérés comme des dieux de la république ?

Amadou Tidiane Mballo « Cacos »