Que reproche t’on a cet homme? (Par Diné Ndiaye)

Dakarmidi – J’ai cherché avec la plus grande instance de comprendre pourquoi il ne fait pas l’unanimité malgré le talent intellectuel grandiose que tout le monde lui reconnait.
On ne peut être amoureux du verbe sans être captivé par la délicatesse de la façon qu’il manie le sien. Il fait partie des personnes qui arrivent avec une aisance des plus deconcertantes a traduire dans une expression limpide l’exhaustivité de sa pensée et on sait combien c’est difficile.

Est-t-il victime de son talent, de ses prédispositions qui surclassent ses protagonistes ?
Je me perds dans des suppositions aliénantes tant j’arrive pas a cerner toute cette diabolisation autour de sa personne qui ne repose sur rien d’objectif.
A y voir de plus près, depuis que j’ai commencé à prêter oreilles à ses dires, jamais je n’ai senti une quelconque incohérence sur quelque opinion que ce soit, il garde toujours le même discours avec les mêmes références et surtout les mêmes articulations autour de la morale et de la religion.

Son discours est captivant, ses idées réformatrices, son verbe est juste, ses sorties toujours soignées.
Rien n’est fortuit du port vestimentaire aux mots de son discours, il fait partie de ces rares hommes politiques qui arrivent a dire textuellement le même discours avec quasiment la même richesse dans les deux langues courantes de notre pays, cela semble anodin mais il traduit combien l’homme prend soin de sa préparation parce que l’Etat a besoin d’hommes sérieux qui prennent le temps de réfléchir sur une question et d’en avoir une idée vie articulée avant de s’y prononcer.
Je comprend vraiment certains collaborateurs qui las de démentir les calomnies préfèrent alors quitter tout en gardant dans leur conscience qu’ils nous trouverons et ne seront meilleurs hommes politique que lui.

Il a fait confiance a la jeunesse et ceci depuis qu’il fut premier ministre même si ce choix politique ne lui réussit pas, car la précarité de la vie expose certains a une valse politicienne pour une santé économique et sociale.

Investir sur un jeune est un pari mais pas des plus surs car avec l’âge les réalités changent et les volontés s’affirment parfois au détriment de valeurs et convictions fortes.
Tout cela pour dire que cet homme a toute mon estime, tout mon respect, toute mon admiration. Tous les complots ourdis contre sa personne n’ont rien alteré aux valeurs qui fondent sa personnalité.

Je ne sais pas si le Sénégal est assez conscient pour en faire un jour un Président mais je suis sur qu’il peinera a trouver meilleur que Idrissa Seck.

Diné Ndiaye
Professeur de Mathématiques
Citoyen sénégalais
Stci1927@gmail.com

Ps : Le texte que vous venez de lire est une contribution. Pour toutes réclamations et suggestions, veuillez directement vous adresser à l’auteur dont les informations sont énumérées en bas de l’article.