QU’EST-CE QUI SE TRAME CONTRE LE FRAPP ?

Dakarmidi  – Le secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP a été informé aujourd’hui qu’un individu a été surpris devant notre siège par le voisinage.

Cet individu avait avec lui un marteau et des pinces devant la porte du siège aux alentours de 19h. Il prétendait chercher un tailleur. Il lui a été répondu qu’il n’y avait pas de tailleur dans cette maison et l’individu s’en est retourné.

Cet événement s’est produit après le tapage, les provocations, les menaces de nervis se réclamant du parti du président Macky Sall devant le siège du FRAPP.

Ces événements ne sont pas à isoler de l’acharnement liberticide sur les membres du FRAPP ainsi que sur des frères et sœurs et camarades d’organisations sœurs.

Le SEN du FRAPP attire l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur ces agissements qui menacent la liberté d’expression, la liberté d’organisation, la liberté de manifestation.

Le SEN du FRAPP prend à témoin l’opinion. Au siège du FRAPP, nous ne commercialisons ni ne consommons des drogues. Le siège du FRAPP n’est le siège d’aucune activité illicite.
Le siège du FRAPP n’est qu’un siège d’Africain.e.s du Sénégal qui travaillent à frayer la révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine. En attendant cette révolution, le siège du FRAPP est le siège de toutes les victimes de nos élus qui volent l’argent du peuple et qui collaborent avec l’impérialisme pour le pillage de l’Afrique.

Le SEN du FRAPP

Dakar, le 16 septembre

Laisser un commentaire