Moussa Niang « réinvente » l’hymne du Sénégal,

Dakarmidi – Au rythme des Koras et des Balafons, le lion n’a jamais rugi, il dort. Le dompteur de la brousse ne s’est jamais lancé et il n’a jamais dissipé les ténèbres. Il excelle dans la science du dor marteau et du mbarane.
Soleil sur nos terreurs, soleil sur notre désespoir très lourd à supporter.
Debout frère voici l’Afrique désunie
Fibre de mon cœur rouge, le précieux or noir est volé, le zircon soustrait en silence. pas de radio thérapie, les malades meurent en silence.
Mes plus que frères ennemis ! O sénégalais, assis regardant avec impuissance la mer se vider de ces bons poissons par de monstrueuses machines venues d’ailleurs et l’océan engloutie nos jeunes à la recherche d’une vie meilleure ailleurs
Les sources, la steppe et la forêt devant notre totale immobilisme, se sont fait envahit par le désert du Sahara chassant ainsi agriculteurs et éleveurs. Sans solution à nos problèmes chroniques, on se tape dessus. #khalifa Sall en prison, #Bamba Fall en prison, #Karim Wade exilé, #Abdoul Mbaye interdit de voyage, #Sonko radié
Triste Afrique mère pleure de sang

Bonne fête de la dépendance !