Monsieur le Président, libérer les détenus handicapés ainsi que ceux qui ont plus de 75 ans. (Par Mamadou Fall Mbassou)

Dakarmidi  – Monsieur le Président, libérer les détenus handicapés ainsi que ceux qui ont plus de 75 ans. (Par Mamadou Fall Mbassou)

Le Sénégal devrait recourir avant la fin de l’année au bracelet électronique comme alternative à la détention pour désengorger ses prisons, après l’adoption d’un texte en ce sens par le Parlement. L’introduction du bracelet est destinée à humaniser le milieu carcéral et offrir au condamné une étape intermédiaire avant qu’il ne retourne à la vie civile.

De manière générale, avec cette disposition, les autorités souhaitent décongestionner les prisons surpeuplées du pays, en offrant des restrictions de libertés dans des cas de peines presque purgées, ou des alternatives à la détention provisoire.

Connaissant les difficultés que rencontrent le personnel de l’administration pénitentiaire ainsi que la distanciation sociale que nos détenus ne peuvent respecter en tenant compte du surpeuplement dans les maisons d’arrêt, nous vous suggérons Monsieur le Président de la République de libérer les détenus handicapés ainsi que ceux qui ont plus de 75 ans.

En procédant à cette requête, le risque de propagation va diminuer. Évitons le tâtonnement en injectant 5 milliards pour le port de bracelet au moment où le taux de croissance économique est en baisse de 6,8% à 1,1%.

Mamadou Fall Mbassou
Porte parole du parti URV