Macky perte-na ! (Par Mouhamadou Lamine Bara Lô)

Dakarmidi – La chute d’un régime et la faillite (perte) d’un commerçant entretiennent une certaine analogie. Il y’a des lieux communs entre ces déconvenues, quoique la première peut être une heureuse fin.

Et, justement à propos, les commerçants (entendement Senegalais) ont l’habitude de dire qu’un commerçant qui court vers la faillite est à éviter pour ce que ses tentatives de redressement se révèlent vaines et, pire, sombre avec ceux qui essaient de lui tendre la main.

Aujourd’hui, le Président Macky SALL, notre mafieux en chef, tel un commerçant court vers sa perte. On ne lui sait aucun gré de ses piètres réalisations et lui, ou son camp, commet toujours la petite « erreur » qui fait oublier l’essentiel de ce qui pourrait sentir un parfum de bien dans ce qu’il entreprend.

Et, comme par hasard, les scandales qui s’annoncent sortent de la stricte gestion des affaires publiques et s’étendent dans les détails qui révèlent la fausseté d’une image qui aura pendant longtemps trompé les Sénégalais.

C’est la nature des choses. Comme l’a si bien enseigné le Florentin: Ceux qui accèdent à la gloire par la chance, y arrivent sans difficultés, ils survolent. Ces dernières arrivent dans l’exercice et s’ils ne sont dotés de vertus suffisantes, ils ne savent et ne peuvent se maintenir.

C’est aussi l’expression de la toute puissance DIVINE qui élève et rabaisse et qui, à l’occasion, étale l’idéal « de la mise en scène ». Ce que semble oublier quelqu’un qui en est la parfaite illustration. La nature des Hommes…

Macky aura beau maquillé, il ne sortira que bequillé de ce rendez-vous de 2019 qui, à l’opposé de celui de 2012, aura l’amère goût de de la perte, mais confirmera la CONSTANCE de  CELUI  qui, seul et sans conseils, DÉCIDE.

Alors, Grands « Commerçants » ne sombrez pas avec Macky. Perte na !

Mouhamadou Lamine Bara LO
Convergence du BAOL
Mankoo Taxawu Senegaal