L’hypocrisie journalistique

Dans le but d’attirer le maximum de lecteurs donc d’occuper une part importante dans le marché de la communication en faisant dans le buzz, le journal « Ex……… » pour ne pas faire sa publicité a critiqué le président du haut conseil des collectivités territoriales Monsieur Ousmane Tanor Dieng dans sa parution du jeudi 28 Juin 2018 pour l’achat de voitures de fonctions pour les conseillers de collectivités locales pour disent ils des raisons de sobriété et de priorités qui sont ailleurs.

Et pourquoi alors puisque vous (journal ‘’Exc……….’’)vous érigez en donneur de leçons de morale en matière de gestion sobre et vertueuse des affaires publiques, vous n’aviez rien dit quand au niveau de cette même institution des conseillers avaient voulu déstabiliser le président Ousmane Tanor Dieng qu’ils accusaient d’être négligents ou de n’avoir rien fait pour l’acquisition de leurs privilèges tels que des voitures de fonctions, des insignes ,des passeports diplomatiques à l’image des autres institutions de la république (Cf. seneweb.com du 10/10/2017 à 12 h 10mns 46s Hcct :Tanor face à une fronde . Www.seneweb.com>news>politique)

Dites moi ou dites aux lecteurs où étiez vous ? Ou bien vous dormiez jusqu’à ce que cette information que vous êtes censé avoir en tant qu’acteur de l’information, vous échappe ? Si vous étiez au courant de cette fronde sans rien dire c’est parce que êtes complice ou bien que cela vous enchante. La logique voudrait que vous commenciez par le commencement c’est-à-dire donner des leçons de morale de gestion sobre et vertueuse des affaires publiques aux personnes qui en avaient publiquement manifesté l’idée. Il fallait couper l’arbre aux racines. Si vous n’étiez pas au courant, vous êtes alors disqualifiés comme journal d’information. Ceci dit votre objectif de capitaliser des lecteurs pour gonfler votre chiffre d’affaire en voulant dénigrer un grand homme d’Etat à l’image du président Ousmane Tanor Dieng est voué à l’échec car il a la maitrise de soi, le zen et la culture de la tolérance et de la patience, enfin il a une expérience inégalée de la gestion de l’Etat en tant disciple de Senghor fondateur de la république.

Amadou Tidiane Mballo,
Secrétaire général coordination Ps de Dalifort