Lettre ouverte aux honorables députés Thiessois de la 12e législature (Par Massamba Dial)

Dakarmidi – Chers Honorables Députés sortants de Thiès….

Pourquoi vous ne nous faites pas un bilan de vos 5ans à l’Assemblée nationale avant de demander encore à la population de vous refaire confiance? Vous pensez assez mériter cette confiance si chère pour pouvoir aisément vous remettre dans la course? Trop prétentieux !!!

Sachez en tout cas qu’en attendant de vous voir présenter ce bilan à travers la presse ou les réseaux sociaux, nous, populations, ne nous lançerons pas dans une quelconque bataille (qui ne nous concerne pas vraiment). Nous allons, à défaut, faire le point sur l’impact qu’on a eu des députés sortants (Abdou Mbow, Hélène Tine, Garmy Fall, Mamadou Faye…) pour la défense des intérêts thiessois au plan national et du développement socio économique de Thiès.

Pendant plus de 5 ans, vous avez reçu des privilèges et autres dorures de la république (quasiment + 150 millions sur 5ans, véhicules, indemnités … ) au nom des thiessois et à l’heure où nous sommes censés choisir encore qui pour représenter notre chère ville à l’hémicycle, vous vous présenter devant nous sans ne jamais nous faire le point sur votre bilan qui doit pourtant garantir votre réélection ou décider de votre destitution simplement.

Bien sûr vos statuts sociaux et celles de vos familles ont bien changé mais au détriment de ceux des populations laissées pour compte, oubliées et dont les intérêts et revendications minimes à vos yeux devaient constituer votre matière à débats au sain de la deuxième institution du pays.

Mais rien de tel, soyez dès lors sûrs que la population de Thiès et surtout la jeunesse (trés eveillée) d’aujourd’hui n’est pas dupe et ne veut plus de marionnettes à l’Assemblée nationale ni dans une quelconque institution car son avenir est relié à un programme de développement concret du terroir thiessois, qui se trouve, au jour d’aujourd’hui, hypothéqué à cause du manque d’objectivité, de sincérité et surtout de valeur dans la démarche de ceux qui sont censés défendre l’intérêt général.

Chers thiessois, ne soyons pas complexés et demandons des comptes à qui de droit. Faisons un choix sur 47 en fonction d’un projet et non d’une personne car le thiessois à trop souffert de la politique sénégalaise qui lui a coûté l’exode massif de toute sa ressource humaine.
À bon entendeur !
Thiessoisement