Homo homini lupus ! (Par Papa Makhtar Diallo)

Dakarmidi – « l’homme est un loup pour l’homme » disait Thomas HOBBES

Comment ne pas lui donner raison à la lecture des événements récents qui se déroulent en Lybie, ou des africains vendent des africains à vil prix.

Comment peut on imaginer au 21ème siècle que des africains profitent de la détresse des africains pour non seulement leur soutirer de l’argent mais ensuite les vendre comme des marchandises .

Ainsi depuis quelques années, des africains, des jeunes femmes et d’hommes qui sont à la recherche d’une vie meilleure et  qui veulent rejoindre l’Eldorado par la méditerranée sont confrontés à des situations extrêmes.

Certains qui ont réussi à entrer en Libye sont détenus en prison dans des zones non contrôlées par l’armée et sont torturés, violés,  parfois battus à mort par leurs propres frères africains.

Ils vivent des situations inhumaines,  sous le silence des autorités africaines, et l’indifférence des autorités libyennes, et la complaisance des africains.

L’Afrique qui a déjà connu l’atrocité de la traite négrière est aujourd’hui entrain d’écrire les pages d’histoires les plus sombres de l’histoire de l’humanité.

Ce qui se passe aujourd’hui en Lybie, et qui existe aussi en Mauritanie est une honte pour nous les africains, il est un besoin urgent si nous voulons être respecté d’avoir des comportements dignes et respectables.

Cette fois si,  on ne pourra plus accusé l’Occident, même si la France est responsable du désordre en Libye et certainement  de la mort du colonel khadafi.

Cependant, n’oublions pas que c’est Khadafi lui même  qui a financé sa mort.

Il est considéré à tort ou à raison comme un héros mais on oublie que c’est lui qui a financé  la campagne présidentielle de son bourreau, l’un des plus corrompus, des plus mauvais des plus pervers  président français pour ne pas le citer Nicolas Sarkozy. Et en contre partie, la France à longtemps aidé le gouvernement de khadafi à surveiller ces opposants…

Ainsi l’on peut dire dire sans risque de nous tromper que l’homme est un loup pour l’homme, car par peur de perdre le pouvoir, Khadafi à financé une personne qui au final est à l’origine de sa mort.

Maintenant si nous , les africains, sommes à la hauteur de nos prétentions, osons le progrès ensemble.

Organisons nous entre peuple, arrêtons de parler de notre division, nous avons été divisé c’est un fait mais nous devons nous unir c’est une obligation,  pourquoi nous ne pouvons pas nous unir, ceux qui nous nous ont diviser sont plus intelligent que nous ?

De faite Rien ne nous empêche de nous unir entre peuple et bâtir un continent dont tout le monde serait fière et en finir avec les clichés d’un continent pauvre.

Toutefois, tant que nous continuons d’être les auteurs et/ou les complices de ces barbaries, on ne sera jamais respecté.

La pauvreté ne peut excuser le fait de se comporter comme des non-civilises.

Enfin de compte tant qu’on se prendra pour ce qu’on est pas, ou courra dans toutes les directions mais on ne fera jamais un seul pas !

Papa Makhtar DIALLO,

auteur, chroniqueur, activiste,

président du mouvement citoyen les « indignés » du Sénégal

77420 34 89