GESTION DU COVID-19 : « C’EST IRRESPONSABLE DE S’EN PRENDRE AU PR SEYDI », SELON BIRAHIM SECK

En visite à l’hôpital de Ziguinchor, le professeur Moussa Seydi, chef du Service des maladies infectieuses de Fann, a regretté le manque d’équipements au service de réanimation de l’hôpital. Cette sortie ne semble pas plaire au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Et pour cause, le lendemain, le directeur de Cabinet du ministre a tenu à réagir sur la question.

«Nous, personnel de santé, le peuple fonde un grand espoir sur nous. Il y a des communications qui doivent se limiter entre nous, parce que nous ne devons pas inquiéter les populations par nos propos, même si on doit leur dire la vérité. Il y a des choses que nous devons régler entre nous. Si les gens favorisaient la communication interne, ils sauraient que les appareils de respiration sont en route », a déclaré Dr Diouf. Dans une tribune parvenue à Senego, Birahim Seck du Forum Civil tient à apporter tout son soutien au professeur Moussa Seydi.

In extenso, la déclaration du Coordonnateur du Forum Civil.

« Les vérités du soignant Seydi et la volonté des administratifs d’étouffer la réalité des hôpitaux.

Si les administratifs du Ministère de la Santé en veulent au Professeur Seydi, ils ont complètement tort.

C’est une attitude irresponsable de la part du Ministère de vouloir s’en prendre au Professeur Seydi qui est dans son rôle de soignant demandant que tout ce qu’il faut soit mis à la disposition des équipes de terrain, contrairement à ceux qui sont plutôt dans des postures politiciennes ou d’information.

Les hôpitaux ont besoin de matériels pour faire face convenablement. L’urgence est de doter ces Hôpitaux de moyens adéquats par le biais d’un plan d’investissement documenté et diffusé. C’est ça la transparence et l’efficacité.

En fin de compte, à quoi ont servi les ressources allouées au secteur de la santé avant la maladie Covid-19? »

Birahim Seck du Forum Civil