EAU SECOURS!

Dakarmidi  – Le secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP exprime son soutien aux populations de Tivaouane peul confrontées à un problème d’eau.

Sur 51 quartiers, les populations de 36 quartiers sont obligées de puiser de l’eau ou d’aller à des bornes fontaines pour s’approvisionner en eau.

Mais si Tivaouane peul est avec d’autres localités des exceptions en milieu urbain, le manque d’eau courante est la règle en zone rurale.

Pour le FRAPP, les élu.e.s locaux et nationaux n’ont aucune considération pour les femmes de Tivaouane peul et d’ailleurs. Avoir de la considération pour elles c’est leur alléger les travaux domestiques.

Les élu.e.s locaux et nationaux n’ont aucune considération pour les enfants de moins de 5 ans qui sont obligés de boire de l’eau provenant d’une nappe proche de la décharge de Mbeubeuss.

Et pourtant, certaines cités qui ont de l’eau courante sont nées devant Tivaouane peul qui a presque l’âge de l’État néocolonial du Sénégal.

Pour le FRAPP, la devise du Sénégal « un peuple, un but, une foi » est une devise mensongère. Il y a deux peuples. Celui qui a de l’eau et celui qui peine pour boire de l’eau au 21e siècle.

C’est une des raisons pour lesquelles le FRAPP demande l’allègement drastique du train de vie de l’État. Comment peut-on payer 500.000 FCFA aux conjoint.e.s des ambassadeurs au moment où en zone urbaine et surtout en zone rurale des populations n’ont pas accès à l’eau? Comment peut-on mettre autant d’argent pour entretenir une clientèle politique dans le Cese, le Hcct, l’Assemblée nationale, les ministères…alors que nos populations n’ont pas d’eau?

Le FRAPP soutien le collectif And Xex Ndox bi dans sa lutte juste et légitime pour l’accès à l’eau des populations de Tivaouane peul.

Le FRAPP demande aux autorités de régler dans les meilleurs délais ce problème d’accès à l’eau des populations de Tivaouane peul.

Le SEN du FRAPP

Dakar, le 28 août 2020