Cuba fier, Cuba libre ! (Par Amadou Tidiane WONE)

Dakarmidi – Fidèle à la mémoire de Fidel Castro, le Peuple cubain a déferlé en une longue procession silencieuse, mais si éloquente, pour exprimer sa profonde reconnaissance à son « Commandante » le « lider maximo » Fidel Castro. Comme un pied de nez à la propagande et à la désinformation des médias occidentaux qui ont diabolisé à outrance, et pendant cinquante ans, la Révolution cubaine.

Merveilleux Peuple cubain donc qui a laissé rayonner, à la face du monde, son attachement profond et impérissable à un homme et aux valeurs qu’il aura incarnées et défendues toute sa vie. Ces valeurs, nous pouvons les ramener à une seule: la LIBERTE!

L’on retiendra en effet et par dessus tout, l’intransigeance de Fidel Castro sur la question du respect de la Liberté  du Peuple cubain et la Défense de ses choix fondamentaux. Résultat des courses, et en dépit d’un embargo de cinquante ans imposé par la première « puissance du monde » Cuba c’est, selon une synthèse qui circule sur les réseaux sociaux:

 » – le seul pays de l’Amérique latine sans malnutrition infantile (UNICEF)

– A été déclaré Paradis International de l’enfance (UNICEF)

– Le plus bas taux de mortalité infantile en Amérique (OMS et UNICEF)

– 130.000 diplômés en médecine depuis 1961 (OMS)

– 10 élèves par enseignant

– 200 Millions d’enfants dorment dans la rue dans le monde entier, aucun enfant à Cuba.

– Développement de 4 types de vaccins contre le cancer

– Système de santé, un exemple pour le monde entier (OMS)

– 54 % du budget de l’état est affecté aux services sociaux

– Cuba multiplie par 100 les dons de l’Espagne à la lutte contre Ebola.

– Cuba a envoyé 796 médecins et infirmières au Liberia et en Guinée.

– Le meilleur système d’éducation en Amérique Latine

– Le plus grand contributeur du PIB à l’éducation

– L’un des taux de développement humain les plus élevés (ONU)

– Premier pays au monde à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant. »

Ces résultats éloquents, fondateurs  en vérité de la véritable puissance, sont éloquents. Un Peuple éduqué et fier est indestructible et c’est la principale leçon de Cuba aux peuples opprimés: investir dans l’éducation et la Santé, c’est la priorité des priorités! C’est, en effet, l’être humain qui doit être mis au cœur des notions de progrès et de développement. Un grand pays se distingue véritablement par la qualité des hommes et des femmes qui y vivent. Le vrai développement ce sont des hommes et des femmes libres et compétents, moralement et spirituellement épanouis, aptes à bâtir le pays dont ils rêvent. Encore faut-il savoir rêver,  mais surtout rêver grand!

Fidel Castro laisse ainsi à son Peuple la possibilité de s’inventer, et de se construire, un avenir à la mesure des talents et des compétences bâties durant des années de sacrifice. Le Peuple l’a compris et lui a dit merci dans la dignité et le recueillement. Le monde entier a en effet vu le Peuple cubain, toutes générations confondues, rendre hommage à celui qui lui a donné l’essentiel: la liberté de ses choix! Armé de cette fierté incommensurable, Cuba peut regarder l’avenir avec confiance car, son Peuple sait qu’un grand destin est à sa portée. Il en a les capacités .

Les chefs d’Etats africains devraient  étudier la trajectoire de Fidel Castro et méditer sur la justesse de ses choix stratégiques: Investir sur l’homme est la priorité des pays qui veulent devenir grands!

Depuis soixante ans, la plupart des pays africains n’ont pas mis sur pied de système éducatif et sanitaire pensé et orienté vers le développement de l’humain. En dépit des discours convenus, l’ignorance est la sève nourricière du chômage et de la pauvreté. Dans des pays où TOUT est à construire ce n’est pas le moindre des paradoxes. Il serait temps de se mettre vraiment au travail et surtout de comprendre que développement ne veut pas dire occidentalisation !

Hasta siempre Commandante!

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com