Chasse à l’homme à Diourbel : Le camp d’Aminata Tall traque l’auteur de l’article sur l’échec de ses manœuvres politiques (Meissa Gningue)

Dakarmidi – Les responsables de l’APR du moins ceux qui ont fait allégeance à Aminata Tall et comptaient sur ses manœuvres combines et combinaisons pour faire profil bas, s’assurer d’un succès aux législatives par la mise en selle du Maire Malick Fall qui aurait pu les sauver tous d’une défaite inéluctable au vu de la configuration politique locale où leur leadership compte pour du beurre sont en pleine panique.
Depuis la publication de l’article Diourbel : le Problème Aminta Tall, c’est la chasse aux sorcières, pour débusquer l’ennemi intérieur qui les connait si bien et vient d’étaler au grand jour la réalité de leur compagnonnage sous la houlette d’une Aminata Tall heureuse de faire figure de Mama locale entourée de ses ouailles en admiration devant elle, tout satisfaits de voir une responsable répondre à leur place de la situation politique de Diourbel.
Tour à tour, Mamadou Lamine Gueye sera ciblé, avant qu’on ne l’efface de la liste des « suspects », sous le prétexte que le style et la qualité d’écriture le dédouanaient. Puis Ameth Dieng qui vient d’ailleurs de lancer son mouvement sera accusé, avant que le communicateur Alcaly Diouf ne soit cité en dernier !
Ce qui est étonnant, c’est que ce n’est nullement le contenu de l’article qui est visé, mais le fait que les informations qu’il distille correspondent à la réalité et terrorisent en conséquence les leaders dont il parle, car leurs véritables desseins qu’ils cachaient sans doute à Macky Sall, auquel ils présentent régulièrement une situation sous contrôle avec les images d’une entente parfaite sont dévoilés.
L’article dévoile un escroquerie politique en effet, avec dans le rôle du parfait innocent qui devait jouer le rôle de faire valoir un Malick Fall dont Aminata Tall présumait un peu trop de la candide naïveté politique.
Mal lui en a pris, car c’est elle qui répondra au plus haut niveau politique de l’échec de sa stratégie, surtout que la rupture avec Malick Fall est définitive.
L’APR devra chercher un nouvel interlocuteur pour recoller les morceaux avec lui, sous peine de perdre le département. Il est un des maitres du jeu à Diourbel dorénavant, et le renforcement de sa position signe l’échec des responsables de l’APR, vaincus avant d’avoir même combattu, Moustapha Gueye, Dame Diop et consorts.
Prise à son propre jeu, Aminata Tall a été faite échec et mat, et tente désormais d’arrêter la mer avec ses bras, en bloquant toute remontée d’information vers le sommet qui montrerait l’étendue du désastre politique qu’elle aura produit à Diourbel, où l’urgence de son retrait de la scène politique n’est plus à démontrer.
Curieusement ceux qui devraient incarner un nouveau leadership et prendre sa succession n’en veulent pas, car ce qui les intéresse ce sont leurs privilèges et la sécurité de se cacher derrière elle, d’autant plus qu’Aminata Tall aussi par ce fait revendique une légitimité locale dont elle a vitalement besoin pour peser davantage à l’APR et sauvegarder aussi son poste !
« Faute de grives on se contente de merles » à t’on coutume de dire. Aminata Tall qui n’a aucune chance de s’attirer la sympathie des leaders représentatifs compétents et crédibles de Diourbel conduit auprès du Président le menu fretin local, pour une audience sans résultats. Qui a le don de radicaliser les responsables historiques de l’APR contre elle, et de cristalliser définitivement leur mépris envers elle.
C’est donc dire que cet article a fait mal. Et les sénégalais, les diourbellois en particulier n’ont pas encore fini d’épiloguer à son sujet. En attendant les conséquences politiques!

Seul dieu est le maître de l’univers.