Au-delà des matches de la Coupe du monde, l’origine du nom Sénégal

AU DELA DE LA COMPETITION ,LA COUPE DU MONDE DE FOOT BALL RASSEMBLE DES PEUPLES A TRAVERS LEUR CULTURE, LEUR HISTOIRE , LEUR PRESENT ,ET LEUR AVENIR .
L’HUMANITE DANS SA TOUTE GLOBALITE ET DEVERSITE SE RETROUVE DANS CET GRAND EVENEMENT SPORTIF MONDIAL.
SENEGAL Vs POLOGNE
L’ORIGINE DU NOM DE NOTRE PAYS LE SENEGAL
La première appellation du Sénégal apparut dans les carnets de voyage d’un explorateur génois, nommé Lanzarolle qui atteignit au milieu du XVe siècle, l’embouchure du fleuve à qu’il donna le nom d’une tribu maure berbère appelée Zenaga installé sur la rive droite à hauteur de l’actuel village mauritanien de Keur Masséne.
Les Maures appellent jusqu’ à présent Singhane la province du Cayor.

Cette tribu appelée Sanhadja ou Senaga, Sanaga, Azanaga
existe jusqu’ present en Mauritanie ou les maures hassan les appellent Lahma « viande » ou Açhab gens et les marabouts zaouias les désignent par le nom de Telamides

D’autres explications fantaisistes comme celle fournie par David Boilat, dans son livre Esquisses sénégalaises, publié en 1853 et réédité par Karthala en 1984. Selon ce prêtre métis franco sénégalais, un certain Denis Fernandez, explorateur portugais parvenu au bord du fleuve en 1446, serait tombé sur un groupe de pêcheurs et aurait demandé à l’un d’eux le nom du cours d’eau en le désignant du doigt. Croyant que l’étranger s’intéressait aux embarcations, le pêcheur aurait répondu en wolof sunu gaal, qui signifie « nos pirogues ».

Les Français non seulement adoptèrent cette appellation, mais ils allaient la donner à l’ensemble du pays qu’ils allaient conquérir, connu, jusque-là, sous le nom du plus grand des dix royaumes qui le composaient : le Djoloff.
Dans toutes les correspondances adressées au Gouverneur français de Saint-Louis les chefs des royaumes du Walo , du Cayor ou du Diolof designaient le comptoir de Saint Louis ou de Gorée comme le Sénégal et ses habitants de sénégalais pour preuve ces extraits de correspondance entre la Linguere Ndaté Yalla Mbodj et le Gouverneur français de Saint -Louis

Extrait de correspondance adressée à la Linguére Ndaté Yalla par le Gouverneur de Saint -Louis le 29 septembre 1849
…Tu sais bien que jamais le Sénégal ne s’est refusé à te payer le droit de passage pour les troupeaux qui traversent le Walo pour venir au Sénégal ; mais ce droit ne doit être perçu qu’à Saint- louis et tes gens ne devaient prendre et surtout garder les 16 bœufs……
Extrait de correspondance adressée au Gouverneur de Saint –Louis par la Linguére Ndaté Yalla le 27 février 1851
……. Nous vous prévenons aussi que nous n’avons vendu l’île de Sorr à personne et que nous n’avons pas l’intention de la vendre ; on aurait dit que les gens du Sénégal y ont établi des terres de culture sans nous demander et sans notre consentement nous vous demandons des explications à cet égard……..
Ainsi nous voyons que Ndaté Yalla , Lat Dior , Alboury Ndiaye était plus tot walo walo adior diolof diolof que sénégalais dont les premiers furent les habitants des 4 communes de Saint-Louis , Gorée , Rufisque et Dakar

Amadou Bakhaw DIAW le walo walo devenu sénégalais