Abdoul Mbaye : Que les présidents africains sachent qu’ils seront jugés un jour par leurs peuples de leur vivant, ou plus tard par l’histoire”

Dakarmidi  – les  potentats africains sont persuadés d’avoir trouvé la bonne ruse pour se maintenir au pouvoir le plus longtemps possible légalement et avec un peu moins de morts”, constate l’ancien Premier ministre.
Selon Abdoul Mbaye, les potentats africains modifient les Constitutions et invoquent ensuite la non-rétroactivité. Ce principe ne peut pourtant être applicable, si les modifications intervenues dans la loi ne correspondent pas à des dispositions nouvelles, et encore davantage en l’absence de dispositions transitoires.
“Les présidents africains doivent cesser de prendre leurs concitoyens pour des idiots, tout en se ridiculisant eux-mêmes au plan international. Qu’ils sachent qu’ils seront jugés un jour par leurs peuples de leur vivant, ou plus tard par l’histoire”, poursuit M. Mbaye.