Pression financière intenable (Par Mouhamadou Lamine Bara LO)

Dakarmidi – Il y’a une tentative de cadrage de la mort de l’étudiant FALLOU SENE qui consiste à imputer la responsabilité au ministre des finances, Amadou BA, et à ses services. Simplissime manière d’évacuer une question beaucoup plus profonde.

Il ne faudrait pas confondre manque de célérité administrative et contraintes imposées par une asphyxie financière.

Si les bourses n’étaient pas payées ce matin à 11H, c’est parce que l’arbitrage qui était fait à la lumière des disponibilités financières n’en faisait pas une priorité. Elles sont devenues une priorité, ensuite payées, lorsqu’il y’a eu mort d’homme et que l’opinion prenait position.

Cette situation ne traduit que la pression financière que vit l’Etat Sénégalais du fait de son niveau d’endettement impertinent de par l’objet des investissements, des dépenses futiles et la dilapidation des deniers publics qui marque cette « année sociale ».

La dette intérieure, les enseignants, les opérateurs de l’arachide…ne sont que des expressions de cette finance publique immergée.

Le problème ne se nomme pas Amadou BA. Il a un Président, Macky SALL, dont il matérialise la « grande vision ».

Alors, soyez solidaire de la bévue qui est vôtre et qui débouche sur une pression financière intenable.

Mouhamadou Lamine Bara LO