Une nouvelle caravane de migrants honduriens remonte vers les Etats-Unis

Dakarmidi- Ce lundi, les membres d’une nouvelle caravane de migrants honduriens se trouvaient à la frontière entre le Guatemala et le Mexique qu’ils ont tenté de franchir de manière illégale.

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

Ces nouveaux migrants, qui sont près de deux mille, ont pris le risque de traverser le fleuve Suchiate, qui sépare le Guatemala du Mexique. Les plus chanceux l’ont fait en empruntant des radeaux. Certains en nageant. Les autres, avec de l’eau jusqu’au cou, ont formé une chaîne humaine pour éviter d’être emportés par le courant.

Mais ils étaient attendus de l’autre côté par des agents de la police fédérale. Après deux heures de négociations, ces derniers leur ont finalement permis d’accéder aux berges de la rivière. De là, ils se sont rendus à Ciudad Hidalgo où ils se sont regroupés pour passer la nuit.

Ce sont ces mêmes migrants qui, le jour précédent, avaient déjà tenté de forcer la frontière. Mais ils avaient été stoppés net par la barrière métallique située sur le pont international qui marque l’entrée au Mexique. Des heurts violents s’étaient alors produits entre les policiers anti-émeute mexicains et des migrants. L’un d’eux est d’ailleurs mort durant les affrontements.

 

Après leur traversée du Suchiate, des migrants attendent d’escalader une colline en territoire mexicain.REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Ces migrants vont donc maintenant essayer de rejoindre la première caravane qui a quitté le Chiapas et qui se trouve à Niltepec, dans l’Etat de Oaxaca. Une caravane qui continue d’ailleurs à faire des émules, puisqu’un troisième groupe de 300 migrants, qui a quitté dimanche le Salvador, est en route pour le Mexique.

Tous veulent atteindre les Etats-Unis. Mais Donald Trump ne l’entend pas de cette oreille. Le ministère américain de la Défense a annoncé le déploiement de 5 200 soldats, dont les attributions seront limitées, mais qui s’ajouteront à un dispositif comptant déjà près de 19 000 hommes.

avec seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom