Semaine noire en Inde: Deux filles tuées et violées le même jour

Dakarmidi – L’Inde a décrété une nouvelle semaine noire pour les droits de la femme. Vendredi 4 mai 2018, deux adolescentes ont été violées avant d‘être brûlées par leurs bourreaux.

Dans le district de Parkur, dans l‘État reculé du Jharkhand (est), en Inde, une adolescente de 17 ans lutte actuellement pour sa vie. Elle « souffre de brûlures au premier degré sur 70 % du corps », a confié ce lundi 7 mai 2018 un responsable de la police de la localité.

Un double choc pour l’adolescente qui vendredi 4 mai 2018, a été victime de viol avant d‘être aspergée au kérozène et brûlée par son bourreau. Les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation d’un jeune homme de 19 ans qui vit dans le même quartier que la victime de 17 ans.

Ce même vendredi, dans la même région, une autre adolescente a vécu quasiment le même sort. Enlevée jeudi alors que sa famille participait à un mariage dans le district de Chatra, la jeune fille de 16 ans a été violée dans une forêt.

Ses proches s‘étaient alors plaints auprès du conseil des anciens du village qui avait ordonné vendredi à deux accusés d’effectuer cent abdominaux et de verser une amende de 50.000 roupies (750 dollars).

Furieux devant cette sentence, les suspects auraient alors roué de coups les parents de la jeune fille et incendié leur maison avec cette dernière à l’intérieur. La victime n’y a pas survécu.

Ces deux nouveaux drames viennent s’ajouter à une longue série de viols en Inde dont l’un a particulièrement ému le pays, nous apprend africanews.

La rédaction