Rejet de la candidature de Cheick Modibo Diarra: ses partisans menacent IBK

Les choses bougent à un peu plus de 48 heures du rejet des candidatures du célèbre ex agent de la NASA, Cheick Modibo Diarra et de 12 autres dossiers. Nous savons maintenant les raisons de ce séisme provoqué par la Cour Constitutionnelle malienne. Après que cette dernière ait validé provisoirement 17 candidatures, elle a décidé de proclamer la liste officielle et définitive des candidats retenus le 04 Juillet prochain.

Pour rappel, la Cour a retenu les candidatures du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta et celle du chef de file de l’opposition, et rejeté celles de l’ancien Premier ministre Cheikh Modibo Diarra et de l’ancien ministre Mountaga Tall. Pour justifier un tel rejet, la Cour a notamment affirmé que parmi les intéressés, certains n’avaient pas produit un reçu de versement d’une caution de 25 millions de francs CFA ou, n’avaient pas le nombre de parrainage nécessaire comme stipulé par la loi électorale.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, les partisans de Cheick Modibo Diarra et ses alliés menacent d’envahir les artères de la capitale malienne si la décision était confirmée. Selon toujours les mêmes sources, le régime de IBK serait indexé par les pro Diarra, qui l’accusent d’être derrière ce « coup monté » pour liquider leur candidat. Nous y reviendrons …

La rédaction