L’appel fort d’Habib Beye après les cris racistes subits par Moussa Marega

Dimanche dernier, le FC Porto se déplaçait sur la pelouse​ de Guimaraes pour le compte de la 21ème journée de la Liga NOS. Les hommes de Sergio Conceicao se sont imposés sur le score de 2 buts à 1 et pointent actuellement à la deuxième place du classement à un point du Benfica Lisbonne.

Néanmoins, ce n’est pas le résultat et la qualité du match qu’il faut retenir. À l’heure de jeu, l’attaquant malien du FC Porto Moussa Marega est victime de cris raciste dans le stade. Blessé et très touché par l’attitude des supporters adverses, l’attaquant décide de sortir du terrain seul. Cette incident n’a pas manqué de faire réagir la planète football. Lundi, le consultant Canal + s’est exprimé à ce sujet dans le Late Football Club.

https://twitter.com/i/status/1229542480544178177

 

Aujourd’hui le plus dur, c’est de voir autour de lui tous ces joueurs qui l’empêchent de sortir. Ces joueurs la ne sont pas racistes, mais ils valident les comportements racistes en étant dans cet état d’esprit. On en parle depuis des années et des années. Mais le seul moment ou ça aura un impact fort c’est quand les joueurs qui ne sont pas concernés sortiront aussi. Les deux équipes, tout le monde. Ses coéquipiers le retiennent et nous avons même l’impression que Marega devient la victime. Tout le monde autour de lui l’accepte. »