La police marocaine tire sur des malfrats qui agressaient un étudiant sénégalais à Rabat

Dakarmidi – Un brigadier de police a été contraint, mercredi soir, de faire usage de son arme de service, pour arrêter deux individus, en flagrant délit de vol avec violence sous la menace de l’arme blanche.

La patrouille de la police de secours a surpris les mis en cause, qui tentaient de voler un ressortissant sénégalais faisant partie d’une mission estudiantine au Maroc, en utilisant des armes blanches, ce qui a contraint les éléments de sûreté de tirer une balle de sommation en l’air avant de tirer deux autres dont une a atteint l’un des suspects à la main et l’autre a touché accidentellement au niveau de la paume gauche une personne qui se trouvait sur les lieux de l’intervention policière, indique la DGSN dans un communiqué.

Les fouilles ont permis de saisir les deux armes blanches utilisées par les suspects dans cette agression ainsi que six téléphones portables qui pourraient avoir été volés dans des actes criminels, ajoute le communiqué.

La victime sénégalaise légèrement blessée et l’autre personne touchée accidentellement ont été transférées à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, tandis que le suspect blessé a été placé sous surveillance médicale au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina, souligne le communiqué, notant que le deuxième prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

 

Dakarecho avec MAP