Gaza: 60 Palestiniens blessés lors de heurts à la frontière avec Israël

Au moins 60 Palestiniens on été blessés ce vendredi lors de heurts le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé. «Soixante personnes ont été blessées par les forces d’occupation [israéliennes]», a déclaré Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère gazaoui à l’AFP. Selon lui, 36 Palestiniens ont été touchés par des tirs à balles réelles.

«7000 émeutiers et manifestants» se sont rassemblés à plusieurs endroits le long de la frontière, a commenté une porte-parole de l’armée israélienne. Ils ont «lancé des pierres et un certain nombre d’engins explosifs» vers les troupes, a-t-elle précisé. «Les soldats israéliens ont également repéré plusieurs suspects tentant de traverser la barrière de sécurité et de s’infiltrer en Israël,» a-t-elle ajouté, les soldats répondant «conformément aux procédures en vigueur».

Coincée entre Israël, l’Égypte et la Méditerranée, la bande de Gaza est, depuis mars 2018, le théâtre toutes les semaines de manifestations, généralement accompagnées de violences, contre le blocus imposé depuis plus de 10 ans par Israël à l’enclave palestinienne dirigée par le mouvement islamiste Hamas. Au moins 265 Palestiniens ont été tués depuis le début des protestations et affrontements appelées «Grandes marches du retour». Deux soldats israéliens ont été tués. Israël accuse le Hamas d’instrumentaliser le mouvement et assure ne faire que défendre sa frontière.