Déclaré mort : Kim Jong Un fait signe de vie après des semaines de rumeurs sur sa santé

C’est la première apparition publique de Kim depuis le 11 avril, lorsqu’il a présidé une réunion du Parti des travailleurs pour discuter du coronavirus et renommer sa sœur en tant que membre suppléant du puissant bureau politique décisionnel du Comité central du parti. Cette décision a confirmé son rôle important au sein du gouvernement.

Des photos du président Nord Coréen sont publiées suite à cette intense spéculation faisant croire qu’il était gravement malade ou peut-être même mort.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a fait sa première apparition publique en 20 jours alors qu’il célébrait l’achèvement d’une usine d’engrais près de Pyongyang, ont annoncé samedi les médias, mettant fin à une absence qui avait déclenché des rumeurs mondiales selon lesquelles il pourrait être gravement malade.

L’authenticité des photos, publiées sur le site Internet du journal officiel Rodong Sinmun, n’a pu être vérifiée.

L’agence de presse centrale coréenne officielle du Nord a rapporté que Kim avait assisté à la cérémonie hier vendredi 1er mais, à Sunchon avec d’autres hauts fonctionnaires, y compris sa sœur Kim Yo Jong, qui, selon de nombreux analystes, prendraient le relais si son frère était soudainement incapable de gouverner.

Les médias d’État ont montré des vidéos et des photos de Kim portant un costume noir Mao et souriant constamment, se promenant dans les installations, applaudissant, coupant un énorme ruban rouge avec un ciseau remis par sa sœur et fumant à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments tout en discutant avec d’autres fonctionnaires.

Apparemment, des milliers de travailleurs, dont beaucoup étaient masqués, faisaient la queue dans l’immense complexe, rugissant de célébration et lâchant des ballons dans les airs.

Un panneau installé sur une scène où Kim était assis avec d’autres hauts fonctionnaires indiquait : « Cérémonie d’achèvement de l’usine d’engrais phosphatés de Sunchon  le 1er mai 2020. «