Crise au Mali : L’ONU exige la libération immédiate et sans conditions d”IBK…

Dakarmidi  –

Face à la situation au Mali, l’ONU a réagi. Antonio Guterres, nous dit ouest-france.fr, exige la «libération immédiate et sans conditions» du président malien Ibrahim Boubacar Keïta. A cet effet, une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU est prévue ce mercredi 19 août 2020.

Réunion d’urgence…

Des source diplomatique, nos confrères nous apprennent que le Conseil de sécurité des Nations unies compte se réunir demain, mercredi 19 août 2020, dans l’après-midi en urgence à huis clos. Il sera question des derniers développements de la crise politique malienne, à la demande de la France et du Niger, qui préside actuellement la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Libération “immédiate” d’IBK…

Selon un communiqué, «le secrétaire général condamne fermement ces actions et appelle au rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel et de l’État de droit au Mali… À cette fin, il exige la libération immédiate et sans conditions du président Ibrahim Boubacar Keïta et des membres de son cabinet», a-t-il ajouté, exhortant «toutes les parties prenantes, en particulier les forces de défense et de sécurité, à faire preuve de la plus grande retenue».

Le secrétaire général de l’ONU apporte, ainsi son plein appui à l’Union africaine et à la Cedeao pour parvenir à une solution “négociée” et “pacifique”.