Côte d’ivoire: Plus de 40 enfants sacrifiés pour des rituels

Dakarmidi_ L’horreur oui l’horreur continue d’inquiéter les ivoiriens surtout les meres de familles depuis que le cas Bouba défraie les chroniques et les réseaux sociaux. On dénombre plus de 40 enfants tués dans des circonstances sombres.

Les femmes principalement restent dans le désarroi, elles qui paient le prix des funestes ambitions politico- économiques des adeptes du cynisme.  On constate la fréquence des cas de ce genre pour des histoires de rituels en faveur d’un enrichissement qui ne dit pas son nom.

Le chef de l’État Alassane Dramane Ouatara à même pris la parole  » il ne doit plus y avoir de cas Boubacar en Côte d’ivoire  » a indiqué le Président ivoirien. Le présumé auteur de l’enfanticide de Bouba aurait avoué agir sur les recommandations de son feticheur qui le lui aurait instruit pour être riche à  jamais.

L’inquiétude est d’autant plus grande que les ivoiriens se préparent pour des élections sénatoriales le 24 mars prochain. Les enfants sont de plus en plus menacés pour des sacrifices rituels qui ne disent pas leur nom.

La Rédaction