Barack Obama raconte comment il a humilié le milliardaire Trump lors d’un dîner à la Maison-Blanche

Dakarmidi  – Ce mardi, Barack Obama publie ses Mémoires, dont un extrait est publié dans le « Journal du Dimanche ». L’ancien président américain revient notamment sur la polémique alimentée par Donald Trump au sujet de son acte de naissance. 
 
Tout au long de ses deux mandats, Barack Obama s’est distingué par son aisance oratoire et son humour. Dans ses Mémoires, publiées ce mardi et dont un extrait est repris par le Journal du Dimanche, l’ancien président démocrate revient notamment sur un temps fort de son mandat qui l’a opposé à l’homme qui allait devenir son successeur. En 2011, le milliardaire Donald Trump émet des doutes sur la nationalité américaine du président. Obama finira par lui répondre en public, en l’humiliant lors d’un dîner à la Maison-Blanche.
 
Pendant plusieurs semaines, Donald Trump parvient à acquérir une audience sans précédent en réclamant que soit publié l’acte de naissance du président, prouvant qu’il est bien américain. « Mes conseillers et moi avions cru que, après en avoir fait leur beurre, les médias se lasseraient peu à peu de cette obsession pour ma naissance. Et pourtant, comme des algues dans une eau stagnante, les articles relatant ces élucubrations proliféraient un peu plus chaque semaine », écrit Barack Obama, natif de Honolulu, dans l’archipel de Hawaï. Excédé, il décide finalement de publier le document, mais il ne souhaite pas en rester là. Contre l’avis de ses conseillers, il prévoit d’adresser un discours et de répondre directement à Donald Trump.
 
« Il va pouvoir se concentrer sur les vraies questions »
 
Le 30 avril 2011, lors du traditionnel dîner des correspondants à la Maison-Blanche, le milliardaire est présent dans la salle et Obama monte à l’estrade. « Arrivé à la moitié de mon monologue, je me suis tourné directement vers Trump : ‘Je sais qu’il a essuyé quelques critiques dernièrement, ai-je dit, mais personne n’est plus heureux et plus fier que notre ami Donald de pouvoir tirer un trait sur cette histoire d’acte de naissance. Parce que, maintenant, il va pouvoir recommencer à se concentrer sur les vraies questions. Est-ce que nous sommes vraiment allés sur la Lune?? Que s’est-il réellement passé à Roswell ? Et qu’est-il arrivé aux rappeurs Biggie et Tupac??' »
 

Obama raconte les rires qui ont parcouru l’assistance, quand son principal détracteur tentait de rester de marbre. « Je n’imaginais même pas les pensées qui avaient pu le traverser pendant les quelques minutes où je l’avais mis en boîte devant tout le monde », écrit Obama. Pourtant, l’ex-président confesse que les facéties de Trump et sa manière de « faire le spectacle » lui permettent de monopoliser toujours plus l’attention des médias : « Les journalistes qui riaient à mes blagues continueraient à l’inviter. Leurs employeurs se battraient pour l’avoir à leur table. Loin d’être ostracisé à cause des conspirations qu’il avait colportées, il apparaissait au contraire plus influent que jamais. »

Laisser un commentaire