11 millions de téléspectateurs pour le procès en destitution de Trump

Environ 11 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis ont assisté à l’ouverture formelle du procès en destitution de Donald Trump, mardi, lorsque les parlementaires des deux camps se sont affrontés pendant plusieurs heures sur le format du procès, d’après les données de l’institut Nielsen. Ces chiffres sont basés sur la retransmission en direct de plus de quatre heures de débat, sur six chaînes câblées et nationales – ABC, CBS, NBC, MSNBC, CNN et Fox News.

Quelque 13,8 millions de téléspectateurs avaient assisté en novembre dernier à la première journée des auditions publiques menée par la Chambre des représentants, diffusée en direct par dix chaînes nationales et câblées. Les données ne tiennent pas compte du nombre de vues sur les plateformes en ligne.

Le Sénat, contrôlé par les républicains, a rejeté mardi les propositions de parlementaires démocrates visant à contraindre l’administration américaine à fournir plus de documents et de preuves dans le cadre du procès de Donald Trump. Les «procureurs» démocrates ont accusé mardi le locataire de la Maison blanche d’avoir mis en oeuvre un «schéma corrompu» pour faire pression sur l’Ukraine afin de favoriser ses chances de réélection en novembre prochain.

D’après un sondage Reuters/Ipsos publié mercredi, une majorité bipartisane d’Américains disent vouloir que de nouveaux témoins soient auditionnés par le Sénat, alors que la Chambre a procédé l’année dernière à des auditions à huis clos et publiques pendant plusieurs semaines. L’enquête d’opinion, réalisée du 17 au 22 janvier, montre qu’environ 72% des personnes interrogées conviennent que le procès devrait permettre l’audition de nouveaux témoins. Donald Trump doit être destitué aux yeux de 44% des sondés, quand 15% des personnes interrogées estiment qu’une réprimande formelle du Congrès suffit et 31% sont favorables à l’acquittement du président.