Abdoulaye Diouf Sarr: « Pour la deuxième vague, je crois qu’il faut se rendre à l’évidence, la constater et l’accepter « 

Dakarmidi  – Est-ce déjà la deuxième vague ? Selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, la réponse est oui. Abdoulaye Diouf Sarr a indiqué aujourd’hui qu’une nouvelle vague de contamination, assez haute et soudaine, a été remarquée à la 45e semaine de la pandémie.

L’autorité est consciente de la nouvelle situation qui se présente dans la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus. « Pour la deuxième vague, je crois qu’il faut se rendre à l’évidence, la constater et l’accepter », a dit le ministre de la Santé.

Il dit avoir remarqué un phénomène exceptionnel qui s’est produit à la 45e semaine de pandémie. « C’est-à-dire qu’une courbe qui frémit. Nous avons constaté un décollage. Là où on avait 15 à 21 cas, nous avons vu que les choses décollent vers 40, puis 45 et ensuite vers 70 cas. Nous nous sommes dit qu’il est en train de se passer quelque chose », se désole-t-il.

A la 46e semaine, Abdoulaye Diouf Sarr estime que la courbe s’est décollée davantage pour aller à 92 cas, puis la semaine qui suit à 112 cas et 460 cas, la semaine suivante. « C’était une situation nouvelle par rapport à la perspective baissière que nous avons connue avant. Il n’y avait pas d’équivoque. Il fallait se rendre à l’évidence. Il y a eu une nouvelle situation qui se présente », a-t-il ajouté.