Vidéo : les ânes d’Afrique sacrifiés sur l’autel de la « médecine » chinoise

Dakarmidi – Chaque année, la Chine abat des millions d’ânes pour fabriquer l’ejiao, un remède traditionnel prétendument miracle utilisé pour traiter divers maux. Alors que dans le pays, la population d’âne a drastiquement diminué ces dernières années, les industriels chinois sont contraints d’importer et de se tourner vers les ânes d’Afrique… Au risque de les faire disparaître, renseigne le journal RFI.

Les correspondants de ce journal établis en Chine et au Kenya, Élodie Cousin, Bastien Renouil, Antoine Védeilhé et Charlie Wang ont mené l’enquête.

La Rédaction