Urgent- Enfant de 3 ans perdu à Touba : Ansoumana DIONE donne une piste.

Dakarmidi- Serigne Mourtada MBACKE, un enfant de trois ans et petit de Cheikh Ahmadou Bamba, Khadimou Rassoul, est perdu de vu par ses parents, depuis le 22 février 2019. Depuis lors, tout le Sénégal se mobilise pour le retrouver. Dans cet élan de solidarité, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), donne une piste à ne surtout pas négliger, notamment par l’ensemble des forces de défense et de sécurité. Il s’agit de bien vérifier avec toutes les femmes malades mentales errant à travers le pays. Car, certaines d’entre elles sont toujours à la recherche d’enfants et l’on se souvient du cas Idiatou DIALLO qui avait failli enlever un garçon au rond-point de la Poste de Médina. Il se pourrait qu’une malade mentale ou même un homme ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, tombe sur ce garçon qu’elle peut considérer comme étant un cadeau du ciel et s’en approprie. Pour  Ansoumana DIONE, le phénomène de l’errance des maladies mentaux constitue au Sénégal, la plus grande source d’insécurité et c’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, ils sont toujours parqués quelque part, si notre pays reçoit des hôtes de marque, comme le Président des États-Unis d’Amérique, par exemple. Et, nous autres citoyens, n’avons-nous pas droit à la sécurité, par rapport à ces malades mentaux, nombreux à errer dans la Ville sainte de Touba ?

Rufisque, le 12 mars 2019,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux ) – ASSAMM