Touba tient son Magal

L’édition 2020 du Magal de Touba prévue au mois d’octobre va se tenir dans le respect strict des mesures barrières pour freiner la propagation du Coronavirus, a notamment déclaré le porte-parole de Serigne Mountakha Mbacké, Khalife général des mourides.
 
Il s’adressait à des journalistes à l’issue d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de l’évènement. La réunion s’est ténue à la gouvernance de Diourbel en présence des autorités administratives, des représentants des forces de sécurité et de services techniques intervenant dans l’organisation de l’évènement qui draine habituellement des centaines de milliers de personnes.
 
’’Le Khalife est quelqu’un de responsable. Il avait déjà donné l’exemple avec le port du masque qui doit être un devoir pour chacun. Ceux qui ne peuvent pas mettre le masque pour une raison ou une autre, doivent utiliser un foulard’’, a souligné Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké.
 
Des voix s’étaient récemment élevées pour réclamer l’annulation de cette manifestation religieuse en invoquant des risques de propagation à grande échelle de la maladie à coronavirus qui a déjà infecté plus 13.000 personnes et tué 275 autres bien qu’environ 8000 patients ont recouvré la santé depuis l’apparition du virus dans le pays, le 2 mars.
 
’’Le Khalife général ne veut pas que la maladie se propage davantage et c’est pour cela qu’il ne cesse d’exhorter les gens à bannir les comportements pouvant répandre la maladie. Conscient que chacun doit contribuer à l’effort de guerre, il avait déjà au début de l’épidémie remis une somme d’argent aux autorités étatiques’’, a fait valoir son porte-parole.
 
’’A Touba, depuis le début de l’épidémie, les gens ne cessent de poser des actes allant dans le sens du respect des recommandations notamment la distanciation physique dans les mosquées. Si tout cela ne dépendait que de Serigne Mountakha, tout le peuple sénégalais serait en bonne santé’’, a insisté le religieux.
 
Il a ainsi annoncé une distribution massive de masques lors du Magal à Touba dont va se charger le Dahira Moukhadd Matoul khidma.
 
Le médecin-chef de la région médicale de Diourbel, le docteur Mamadou Dieng, a de son côté insisté sur le fait que toutes les dispositions allaient être prises pour prévenir une propagation de la maladie lors du Magal.
 
Il a par exemple indiqué que du gel hydro alcoolique allait être distribué aux pèlerins, alors que les alentours de la Grande Mosquée de Touba seront débarrassés des commerces et autres emprises favorisant des embouteillages.
 
Le docteur Dieng a dans le cadre de la couverture sanitaire de l’évènement religieux fait savoir que 150 postes médicaux avancés allaient être installés à Touba et à ses environs.