TAS: « Manifestement, lorsqu’Aliou Sall prétend qu’il ne se mêle pas des intérêts de Timis au Sénégal depuis 2014, il prend des libertés avec les faits ».

« Le maire de Guédiawaye, qui était obstiné à obtenir un avenant pour la société African Petroleum, faisait le pied de grue à mon domicile », renseigne l’ex-ministre de l’Énergie dans son ouvrage.
 
TAS d’ajouter que le petit frère de Macky Sall, accusé de corruption dans ce dossier sulfureux, lui envoyait « de force » des messages commençant invariablement par «Brother» (Ndlr : frère).
 
Thierno Alassane Sall signale qu’il finit par le recevoir suite à la médiation d’un ami. Aliou Sall était accompagné, ce jour-là par l’ex-Directeur général de Petrosen, Djibril Kanouté.  
 
TAS de poursuivre : « Manifestement, lorsqu’Aliou Sall prétend qu’il ne se mêle pas des intérêts de Timis au Sénégal depuis 2014, il prend des libertés avec les faits ».