Tabaski 2018 : Le prix du mouton risque de grimper…

La hausse des prix des aliments de bétail (foin et rippaas) fait craindre une hausse des prix du mouton de tabaski. «Il y a plus d’herbe à l’intérieur du pays mais il faut dire que le tapis herbacé n’est pas encore fourni. Du coup, le prix du foin connait actuellement une hausse dans les points de collecte du Saloum, informe le président du Regroupement des vendeurs de foin du foirail de Mbao, Sady Diouf, dans les colonnes de Vox populi. Le sac qui se vendait à 2 mille francs Cfa est passé du simple au double et est donc vendu actuellement à 4 mille francs Cfa.»

Conséquence ? L’Association des éleveurs de Ladum (mouton de race) sont dans la tourmente. I. Diallo, l’un d’entre eux, se plaint : «Actuellement, le sac de foin qui coûtait 3 mille 500 francs Cfa se vend entre 5 mille 500 et 6 mille 500 francs Cfa. Le sac de rippaas est passé de 7 mille à 8 mille et même jusqu’à 9 mille francs Cfa, dans certains points de vente. Alors qu’il y a deux mois, c’était autour de 6 mille 500 francs Cfa. Si tout augmente, le prix du mouton va augmenter. Que ce soit l’éleveur de Ladum ou mouton Coggal, la hausse va toucher tout le monde.»

La Rédaction